PAKISTAN

L'offensive militaire contre les Taliban fait des milliers de déplacés

L'offensive lancée par Islamabad pour repousser les combattants Taliban, dans le nord-ouest du Pakistan, a poussé quelque 30 000 personnes à fuir le district de Lower Dir, selon les autorités provinciales.

Publicité

AFP - Quelque 30.000 personnes ont été déplacées dans le nord-ouest du Pakistan à la suite de l'offensive lancée dimanche par l'armée pour repousser les combattants talibans, a indiqué mardi un responsable provincial.

"Jusqu'à 30.000 personnes ont quitté Maidan, dans le district de Lower Dir, au cours des derniers jours. Nous nous organisons pour les recevoir dans les districts de Peshawar, Nowshera et Timargarah", a déclaré Mian Iftikhar Hussain, ministre de l'Information du gouvernement de la Province de la Frontière du Nord-Ouest (NWFP), lors d'une conférence de presse.

L'armée pakistanaise, soutenue par des hélicoptères de combat, a lancé dimanche une offensive en réplique à une embuscade dans le district de Lower Dir, dans la région de Malakand, où un accord de cessez-le-feu controversé, signé mi-février en échange de l'instauration de tribunaux islamiques, est censé s'appliquer.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine