Accéder au contenu principal
TENNIS - MASTERS DE ROME

Ça passe pour Djokovic et Federer, qualifiés pour les quarts

2 min

Novak Djokovic a sèchement battu l'Espagnol Tommy Robredo (6-1, 6-1) et Roger Federer semble avoir retrouvé son niveau de jeu en s'imposant face au Tchèque Radek Stepanek (6-4, 6-1). Tous deux se qualifient ainsi pour les quarts.

Publicité

REUTERS - Le Serbe Novak Djokovic et le Suisse Roger Federer se sont qualifiés jeudi pour les quarts de finale du Masters 1000 de Rome en faisant forte impression.

Le numéro deux mondial, éliminé prématurément au tournoi de Monte-Carlo il y a deux semaines, a été rassurant face au Tchèque Radek Stepanek, sorti 6-4 6-1 en une heure et huit minutes. Il affrontera Gilles Simon au prochain tour si le Français se défait du surprenant allemand Mischa Zverev.

Djokovic, qui défend sa place de numéro trois mondial, a mis cinq minutes de moins pour balayer 6-1 6-1 l'Espagnol Tommy Robredo sous une pluie fine.

Robredo a remporté une seule fois sa mise en jeu, perdant le match sur un jeu blanc sur son propre service.

Le prochain adversaire de Djokovic sera l'Argentin Juan Martin Del Potro, cinquième joueur mondial. Il a difficilement battu le Suisse Stanislas Wawrinka 6-2 6-7 6-3 en près de trois heures de jeu.

Le grand argentin menait 6-2 5-2 avant le réveil de Wawrinka, demi-finaliste à Monte Carlo. Il a perdu le jeu décisif sept points à cinq mais a renversé la situation à son avantage dans le troisième set.

Dans le haut du tableau, Fernando Gonzalez et Juan Monaco se rencontreront après avoir dominé respectivement Jürgen Melzer et Marin Cilic.

En ouverture de la journée, Monaco, issu des qualifications et tombeur la veille de l'Ecossais Andy Murray, quatrième joueur mondial, s'est défait du Croate Marin Cilic, numéro 15, 6-4 6-4 en tout juste une heure et demie.

Gonzalez, finaliste de l'épreuve en 2007 s'est plus difficilement défait de l'Autrichien Jürgen Melzer, 31e mondial, sur le score de 3-6 6-3 7-5.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.