Accéder au contenu principal

Deux provinces sécessionnistes confient leur défense à Moscou

L'Abkhazie et l'Ossétie du Sud, dont Moscou a reconnu l'indépendance après un conflit avec Tbilissi, ont confié à l'armée russe la défense de leurs frontières avec la Géorgie, qui avait tenté d'en reprendre le contrôle en août dernier.

Publicité

Reuters - L'Abkhazie et l'Ossétie du Sud, deux provinces géorgiennes sécessionnistes reconnues comme indépendantes par Moscou, ont confié jeudi à l'armée russe la défense de leurs frontières avec la Géorgie. Le président russe Dmitri Medvedev a signé au Kremlin un accord en ce sens avec les dirigeants des deux entités, non reconnues par le reste de la communauté internationale.

 

"Jusqu'à ce qu'elle forme ses propres gardes-frontières, la partie abkhaze délègue à la Fédération russe l'autorité pour garder les frontières de son Etat afin d'assurer sa sécurité", indique le texte de l'accord signé avec l'Abkhazie, dont Reuters s'est procuré une copie.

 

Un accord similaire a été paraphé avec l'Ossétie du Sud.

 

Moscou a reconnu l'an dernier les deux régions comme des Etats indépendants, envers et contre les pays occidentaux, après un bref conflit armé avec la Géorgie qui avait tenté d'en reprendre le contrôle.

 

Les désaccords entre Occidentaux et Russes au sujet de la Géorgie risquent de faire obstacle aux efforts de rapprochement du président russe Dmitri Medvedev et de son homologue américain Barack Obama.

 

Après sa première rencontre avec Medvedev le 1er avril, Obama avait noté que le point de vue négatif de Washington sur la guerre de l'été dernier et ses conséquences restait inchangé.

 

La Russie s'est élevée contre les manoeuvres militaires de l'Otan prévues le mois prochain en Géorgie, faisant valoir qu'elles ne constituaient pas le message souhaitable pour Tbilissi et risquaient de déstabiliser la région.
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.