TENNIS - MASTERS DE ROME

Les Français sortis de la compétition avant les quarts

Les Bleus n'en finissent plus de décevoir. Gilles Simon et Richard Gasquet ont tous deux été éliminés avant d'avoir atteint les quarts de finale des Masters de Rome. Un résultat qui inquiète à moins d'un mois de Roland-Garros.

Publicité

AFP - Après leur désastreuse semaine monégasque, les Français n'ont pas franchement rassuré au tournoi de Rome, où Richard Gasquet et Gilles Simon, les deux derniers Tricolores en course, ont été éliminés en huitièmes de finale.

Certes Gasquet n'a pas à rougir de sa défaite contre l'Espagnol Fernando Verdasco, 7-5, 6-4, mais le gros résultat qui pourrait lui permettre d'espérer quelque chose à moins d'un mois de Roland-Garros commence à se faire attendre.

Si le Biterrois est apparu en progrès par rapport à la semaine dernière à Barcelone, la situation est plus inquiétante pour Gilles Simon, battu sèchement 6-4, 6-1, par l'Allemand Mischa Zverev, un échec qui lui fait manquer un rendez-vous programmé avec Roger Federer en quarts de finale.

Le N.1 français est passé complètement à côté de son match, concédant quatre fois son service sans parvenir à se créer la moindre balle de break face au 76e mondial.

"J'étais pas très à l'aise. J'étais tendu sur le terrain. J'essaie, mais vraiment ça ne vient pas. Au début du second set quand ça commence à défiler, je n'arrive pas du tout à stopper la série et à revenir dans le match et c'est assez frustrant", a constaté Simon, qui s'était déjà incliné face à un Allemand peu coté, Andreas Beck, en Principauté.

C'est donc Zverev qui se mesurera en quarts de finale à Federer.

L'ex-N.1 mondial, en souffrance depuis le début de la saison, s'est offert un petit plaisir jeudi en prenant sa revanche sur l'homme qui lui avait fait mordre la poussière l'année dernière au même endroit, Radek Stepanek. Le Suisse n'a laissé que cinq jeux à l'attaquant tchèque en à peine plus d'une heure (6-4, 6-1).

Le tenant du titre Novak Djokovic a fait forte impression en balayant 6-1, 6-1, un bon spécialiste de la terre battue, l'Espagnol Tommy Robredo.

Le super favori Rafael Nadal, qui cherche à récupérer le titre perdu l'an dernier à cause d'ampoules au pied, affrontait jeudi soir le Suédois Robin Soderling.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine