GRIPPE A (H1N1)

À Hong Kong, 200 clients d'un hôtel de luxe mis en quarantaine

Hong Kong a confirmé son premier cas de grippe A (H1N1). Il s'agit d'un Mexicain. Les autorités ont mis en quarantaine pour une durée de sept jours les quelques 200 occupants de l'hôtel quatre étoiles où il séjournait.

Publicité

AFP - Un cas de contamination au virus de la grippe porcine a été confirmé pour la première fois à Hong Kong, a annoncé vendredi le chef de l'exécutif, Donald Tsang, qui a décidé de renforcer l'état d'alerte face à cette maladie.

"Nous avons notre premier cas confirmé de grippe porcine à Hong Kong. Il s'agit d'un Mexicain", arrivé jeudi du Mexique via Shanghai, a dit M. Tsang à la presse.

Cet homme a été admis à l'hôpital jeudi soir en raison de la fièvre dont il souffrait et a été testé positif au virus vendredi, a ajouté le responsable, selon lequel son état est stable.

Le Metropark Hotel, où le ressortissant mexicain a séjourné et qui est situé dans le district connu pour son intense vie nocturne de Wanchai, a été isolé par un cordon de policiers portant des masques de protection, a poursuivi M. Tsang.

Le personnel et les clients de cet hôtel, soit environ 200 personnes au total, ont été mis en quarantaine, a dit le secrétaire à la Santé York Chow.

Cette mesure a été prise pour une durée de sept jours, a-t-il précisé, soulignant que du Tamiflu, un médicament contre la grippe, leur serait prescrit.

Toutefois, même si l'état d'alerte est désormais à son niveau le plus élevé, Donald Tsang a souligné que toutes les activités sociales et les expositions se dérouleraient normalement et que les écoles resteraient ouvertes, appelant à éviter toute "panique".

Les autorités sanitaires du territoire ont par ailleurs déconseillé tous les déplacements non essentiels au Mexique.

Hong Kong, qui a été en première ligne face à l'épidémie de la pneumonie atypique (Sras) en 2003 et qui est en état d'alerte face à la grippe aviaire, a annoncé une série de mesures strictes pour combattre la grippe porcine, notamment un renforcement des contrôles à ses frontières.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine