PAYS-BAS

Décès du chauffard qui a tenté d'attaquer le cortège royal

L'homme qui a tenté de précipiter sa voiture contre le convoi royal néerlandais à Apeldoom, dans le centre de Pays-Bas, lors de la traditionnelle Fête de la reine, est décédé des suites de ses blessures. L'attaque a fait 5 morts.

Publicité

AFP - L'auteur de l'attaque contre le convoi de la maison royale néerlandaise jeudi lors de la traditionnelle Fête de la reine, qui a fait cinq morts, est mort de ses blessures, a annoncé vendredi le parquet national.

"L'homme de 38 ans vivant à Huissen (est des Pays-Bas), qui est suspecté d'une attaque sur la famille royale, est mort à l'hôpital cette nuit à 02H58 (00H58 GMT) de ses blessures", des lésions cérébrales, a indiqué à l'AFP Wim de Bruin, porte-parole du parquet.

"Sa mort signifie la fin de l'enquête criminelle contre lui", a-t-il ajouté.

Karst S. conduisait la voiture qui avait foncé jeudi sur la foule réunie à Apeldoorn (centre de Pays-Bas) dans le but, avoué à la police juste après l'incident, d'atteindre la famille royale, faisant 5 morts et onze blessés.

Il était déjà dans un état de "mort clinique" jeudi soir, avaient indiqué plusieurs médias néerlandais.

Le parquet avait reconnu jeudi après-midi, peu après l'attaque qui a mis brutalement fin aux festivités annuelles, que "ses jours (étaient) en danger" et qu'il n'était "pas en état d'être entendu".

Selon les journaux néerlandais vendredi matin, il aurait agi par "désespoir" d'avoir perdu il y a peu son emploi d'agent de sécurité et d'être expulsé de son logement.

"La perquisition du domicile du suspect n'a pas permis de trouver d'armes, ni d'explosifs ni d'indications qu'il y a d'autres suspects", a précisé M. de Bruin.

A bord d'une voiture noire, l'homme avait forcé deux barrages, puis foncé dans la foule pour atteindre le convoi de la maison royale, qui défilait dans un bus à toit ouvert.

Il s'était embouti dans le socle d'un monument à quelques mètres du bus, sous les yeux de notamment la reine Beatrix, le prince héritier Willem-Alexander et sa femme Maxima.

La Fête de la reine, qui fait office de fête nationale et célèbre depuis 1949 l'anniversaire de la reine défunte Juliana, la mère de Beatrix, est organisée dans tout le pays, mais surtout à Amsterdam, où elle attire des centaines de milliers de personnes chaque année, arborant vêtements ou accessoires oranges, la couleur de la Maison royale.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine