GRIPPE A (H1N1)

Le virus progresse, à Mexico les habitants confinés chez eux

La grippe A (H1N1), qui a fait neuf morts au Mexique, gagne du terrain. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) confirme, ce vendredi, 331 cas de contamination dans onze pays.

Publicité

 

La grippe A (H1N1) gagne du terrain. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a confirmé, en milieu de journée, 331 cas dans onze pays. La liste de l'OMS n'inclut pas Honk Kong, le Royaume-Uni et le Danemark qui ont annoncé dans la journée l’existence d’un cas de grippe sur leur territoire.

Sur ces 331 cas confirmés dans le monde, on en dénombre 156 au Mexique - qui déplore 9 victimes - et 118 aux Etats-Unis où un bébé mexicain est mort.

Troisième pays le plus touché, le Canada fait état ce vendredi d’un cas supplémentaire, ce qui porte le nombre personnes atteintes du virus à travers le pays à 35.

De nombreux pays, comme notamment la France, l’Afrique du Sud, la Colombie, l’Australie, l’Irlande ou le Brésil, vérifient actuellement des dizaines de cas suspects, généralement des voyageurs de retour du Mexique ou des Etats-Unis.

La France ne déplore donc pas pour l’heure de cas avérés mais déclare examiner 5 cas suspects.

Un 1er Mai au ralenti à Mexico

Le Mexique, principal foyer de la grippe A (H1N1), vit le pont du 1er Mai au ralenti dans l'espoir de freiner l'épidémie.

Envoyé spécial de FRANCE 24 à Mexico, Gallagher Fenwick relate que la vie dans la capitale est au point mort. "Les rues autour de moi sont complètement vides, constate-t-il. Avec ces 22 millions d’habitants, Mexico devient peu à peu l’opposé d’une ville animée : on ne trouve d’ouvert que les transports publics, les hôpitaux, les banques et les supermarchés."

Durant leurs cinq jours de vacances à l'occasion du 1er Mai, les Mexicains ont été invités, dans un appel solennel du président Felipe Calderon, à "rester à la maison" afin d'éviter la contagion.

Le gouvernement mexicain a, pour sa part, annoncé 343 cas confirmés, ainsi que 15 victimes du virus. Selon des officiels mexicains, le virus "n’est pas aussi agressif" que ce que l’on a craint initialement.

Niveau d’alerte 5

L'OMS, craignant une pandémie "imminente", avait relevé mercredi son niveau d'alerte à cinq sur une échelle de six.

Réunis jeudi à Luxembourg, les ministres de la Santé de l'Union européenne ont écarté pour le moment l'idée française de suspendre les vols vers le Mexique.

Selon Gallagher Fenwick, les habitants de Mexico se sentent concernés par la réaction de la communauté internationale à l’épidémie. "J’entends très souvent un même mot répété autour de moi, ‘stigma’, relate-t-il. Un jeune homme, qui m’a entendu parler français, est venu me demander pourquoi la France avait appelé les pays européens à suspendre leurs vols vers le Mexique. Les Mexicains vont rester chez eux durant les cinq jours de ce week-end end prolongé simplement parce qu’ils n’ont pas beaucoup de choix."

   

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine