Accéder au contenu principal
GÉORGIE

Des gardes russes aux frontières des régions séparatistes

2 mn

Des gardes frontières russes ont pris place aux frontières des régions séparatistes géorgiennes. Moscou a signé jeudi avec l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie un accord lui confiant la garde des frontières de ces deux territoires pour cinq ans.

Publicité

AFP - Les garde-frontières russes ont pris samedi position aux frontières des régions séparatistes géorgiennes dans le cadre d'accords signés jeudi, a annoncé l'agence russe Interfax citant des responsables de l'armée et des services de renseignement.

"Les unités des garde-frontières russes introduites en Ossétie du Sud ont pris position aux frontières", a déclaré le chef du département régional du FSB (services secrets issus de l'ex-KGB) Nikolaï Lissinski cité par Interfax.

"La frontière doit être solidement fermée et impénétrable pour les ennemis", a-t-il ajouté soulignant que des équipements modernes vont y être utilisés, notamment des drones et des systèmes de vidéo surveillance.

En Abkhazie, une autre république séparatiste, "les unités des garde-frontières sont arrivées dans le district (frontalier) de Gali immédiatement après la signature de l'accord" au Kremlin, a pour sa part souligné Anatoli Zaïtsev, chef de l'état-major en Abkhazie.

"Les garde-frontières vont occuper très prochainement les autres secteurs de la frontière", a-t-il ajouté.

La Russie a signé jeudi avec l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie un accord confiant à Moscou la garde des frontières de ces deux territoires pour une période de cinq ans.

En vertu des traités, Moscou participera à la formation des garde-frontières des deux territoires séparatistes géorgiens et leur fournira leurs équipements tout en prenant le contrôle des frontières des deux entités jusqu'à ce qu'elles puissent assurer elles-mêmes leur sécurité.

La présidence tchèque de l'UE et les Etats-Unis se sont dits sérieusement préoccupés de ces accords, les jugeant en contradiction avec l'accord de cessez-le-feu négocié par l'UE le 12 août dernier.

La Russie a reconnu l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud après la guerre russo-géorgienne d'août, lorsque Moscou avait repoussé une vaste offensive de Tbilissi qui cherchait à reprendre le contrôle de l'Ossétie du Sud.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.