Accéder au contenu principal

L'archipel suspendu du Forum du Pacifique

Les îles Fidji ont été suspendues, ce samedi, du Forum du Pacifique. Motif invoqué par le président de l'organisation, qui regroupe 16 pays de la région : l'archipel tarde à instaurer un gouvernement démocratique.

Publicité

AFP - Les îles Fidji ont été suspendues samedi du Forum du Pacifique pour leur refus de revenir à un gouvernement démocratique dans "un laps de temps acceptable", a annoncé le président de cette organisation régionale qui regroupe 16 pays dont l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

Le chef des armées et actuel chef de l'exécutif, Voreqe Bainimarama, qui avait renversé le gouvernement élu lors d'un putsch en 2006 avait été sommé en janvier qu'il avait jusqu'au 1er 2009 mais pour organiser des élections.

Il avait cependant maintenu son emprise sur le pays et affirmé le mois dernier que des élections ne se tiendraient pas avant 2014.

"C'est avec une considérable tristesse et avec déception que je confirme la suspension du régime militaire de la république des îles Fidji", a déclaré dans un communiqué Toke Talagi, le président du Forum et Premier ministre de l'île du Pacifique sud, Niué. La suspension prend immédiatement effet le 2 mai", a-t-il ajouté.

"Cette décision difficile, unanimement prise par tous les dirigeants du Forum à Port Moresby (Papouasie Nouvelle-Guinée) le 27 janvier 2009, répond au refus du commodore Bainimarama de répondre aux attentes des dirigeants de Forum de faire revenir les Fidji à un démocratique régime dans un laps de temps acceptable", indique le communiqué.

Les Fidji sont suspendues du Commonwealth depuis le coup d'Etat de décembre 2006.

Indépendant depuis 1970 de la Grande-Bretagne, Fidji est un pays insulaire du Pacifique sud qui compte 900.000 habitants répartis presque à parts égales entre Mélanésiens et Indiens. En 20 ans, le pays a connu quatre coups d'Etat.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.