GRIPPE A (H1N1)

L'Asie touchée à son tour par le virus, un cas confirmé en Italie

La grippe A (H1N1) a fait son apparition en Asie, avec deux cas confirmés en Chine et en Corée du Sud. En Italie, un cas a également été recensé chez un homme d'une cinquantaine d'années de retour du Mexique, foyer de l'épidémie.

Publicité

AFP - La Chine a décidé de suspendre les vols entre le Mexique et Shanghai au lendemain de la confirmation d'un premier cas de contamination par le virus de la grippe porcine en Asie, touchant un Mexicain arrivé à Hong Kong via Shanghai, a annoncé samedi l'agence Chine Nouvelle.

"Avec un cas de grippe A (H1N1) confirmé dans un vol en provenance du Mexique, le gouvernement chinois a décidé de suspendre les vols entre le Mexique et Shanghai, dans l'est de la Chine", a indiqué l'agence officielle citant le ministère des Affaires étrangères.

Le communiqué précise que les autorités chinoises ont notifié leur décision au gouvernement mexicain et aux compagnies aériennes.



"La date d'une reprise des vols dépendra de la situation de contrôle de la pandémie", indique-t-il.

Des mesures de quarantaine ont été également été décidées.

Le gouvernement chinois a "demandé aux autorités à Pékin, Shanghai et Canton de placer immédiatement les passagers du vol AM098 sous quarantaine et sous obervation médicale pendant sept jours", indique le ministère de la Santé sur son site internet.

Par ailleurs, les autorités chinoises vont affréter un avion pour le Mexique afin de récupérer des ressortissants passagers chinois ayant prévu de voyager depuis Mexico à destination de Shanghai, selon Chine Nouvelle.

Un premier cas de contamination au virus de la grippe porcine en Asie a été confirmé vendredi à Hong Kong par le chef de l'exécutif hongkongais, Donald Tsang. Un Mexicain de 25 ans arrivé jeudi à Hong Kong en provenance de Mexico, via Shanghai, à bord d'un appareil de la compagnie China Eastern Airlines, a été admis à l'hôpital dans la soirée en raison de la fièvre dont il souffrait. Il a été testé positif au virus vendredi, a indiqué le responsable, ajoutant que son état est stable.


Plus de 300 clients et membres du personnel de l'hôtel où le malade a brièvement séjourné ont été placés en quarantaine pour une durée de sept jours, alors que les autorités ont pris des mesures "draconiennes" pour combattre la grippe porcine rebaptisée par l'OMS "grippe A (H1N1)".

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a confirmé vendredi dans un communiqué 331 cas de grippe porcine dans le monde, comprenant notamment 109 cas aux Etats-Unis dont un mort, ainsi que 156 cas au Mexique dont neuf mortels.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine