JUSTICE

Le maire de Hénin-Beaumont suspendu de ses fonctions

Mis en examen et incarcéré pour détournement de fonds publics présumé, Gérard Dalongeville, le maire socialiste de Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) a été suspendu de ses fonctions pour une durée d'un mois.

Publicité

AFP - Le maire de Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) Gérard Dalongeville, mis en examen et écroué pour son implication présumée dans un système de fausses factures, exclu du PS depuis mardi, a été suspendu pour un mois par arrêté de la ministre de l'Intérieur paru samedi au Journal officiel.

En vertu de cet arrêté daté du 27 avril, M. Dalongeville "est suspendu de ses fonctions pour une durée d’un mois à compter de la notification de l’arrêté à l’intéressé".

Jugeant cette suspension "tardive" et "insuffisante", la vice-présidente du Front national et conseillère municipale de Hénin-Beaumont Marine Le Pen a demandé dans un communiqué "à Michèle Alliot-Marie et au gouvernement de bien vouloir prononcer la dissolution du conseil municipal".

La dissolution du conseil municipal entraînerait automatiquement la tenue de nouvelles élections.

Mme Le Pen, qui évoque une situation "ubuesque" et "ridicule", figurait en deuxième position sur une liste FN qui avait recueilli 28,83% des voix, derrière celle menée par M. Dalongeville, sur laquelle figurait notamment la députée européenne PS Marie-Noëlle Lienemann, lors d'une triangulaire au deuxième tour des municipales de mars 2008.

M. Dalongeville, son premier adjoint de 2001 à 2008 Claude Chopin et un homme d'affaires, Guy Mollet, ont été mis en examen pour détournement de fonds publics, faux en écriture et favoritisme.

De fausses factures, dont le montant a été provisoirement établi à 900.000 euros mais qui pourrait atteindre pas moins de quatre millions d'euros, ont été "avalisées" par MM. Dalongeville et Chopin, selon le parquet de Béthune.

La fédération socialiste du Pas-de-Calais a pris mardi la décision d'exclure Gérard Dalongeville, ainsi que plusieurs élus de la ville.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine