LIGUE 1

L'OM se contente d'un nul face à Toulouse

Au Stade Vélodrome, le buteur toulousain André-Pierre Gignac a réussi un doublé auquel le Marseillais Mamadou Niang a répondu but pour but. Un score nul qui permet au club phocéen de conserver la tête du championnat.

Publicité

Reuters - Marseille a été freiné par Toulouse qui est allé cherché le match nul 2-2 au stade Vélodrome samedi, alors que Lyon a quasiment perdu toute chance de décrocher un huitième titre consécutif en s'inclinant 2-0 à Valenciennes.

Marseille conserve la tête de la Ligue 1 avec trois points d'avance sur Bordeaux qui reçoit Sochaux dimanche, alors que l'OL compte sept points de retard sur l'OM et quatre sur les Girondins.
 

Les septuples champions de France en titre pourraient même voir le Paris Saint-Germain, quatrième à une longueur, leur ravir la troisième marche du podium en cas de victoire sur Rennes au Parc des Princes dimanche.

Les hommes d'Eric Gerets ont frôlé la défaite sur leur pelouse du Vélodrome mais l'inévitable attaquant marseillais Mamadou Niang a répondu but pour but à un doublé du Toulousain André-Pierre Gignac, qui par deux fois a donné l'avantage au TFC.
 

Gignac, qui a accrû son avance en tête du classement des buteurs avec 21 réalisations, a ouvert le score à la 48e minute de la rencontre. Sur une mauvaise relance de Hilton, le Toulousain frappait pour placer le ballon entre les jambes de Steve Mandanda, le portier de l'OM.
 

Marseille se rebellait et après plusieurs occasions manquées par la faute d'un Cédric Carrasso impérial dans les buts toulousains, Niang finissait par trouver l'ouverture à la 63e minute d'une tête quelque peu déviée par le défenseur Daniel Congré.

L'OM continuait de pousser mais Toulouse reprenait l'avantage à la 71e minute sur un contre mené à quatre contre deux et conclu par Gignac, servi par le milieu de terrain norvégien Daniel Braaten.
 

Deux minutes plus tard, Niang remettait une nouvelle fois les deux équipes à égalité. Sa frappe était contrée par le capitaine argentin du TFC Mauro Cetto, qui prenait Carasso à contre-pied et permettait à Marseille de prendre un point mérité à l'issue de la rencontre.
 

 

"Le titre, c'est fini !"
 

Plus tôt dans la soirée, un OL méconnaissable avait rapidement renoncé face à Valenciennes, qui luttait pour s'éloigner de la zone de relégation.

 

"On n'a plus de chance d'aller chercher le titre. Il reste quatre matches pour chercher la Ligue des Champions. On a été nul, c'est la vérité", a dit Cris, le capitaine brésilien de l'OL.

 

"Aujourd'hui, Lyon n'est pas une grande équipe, le titre c'est fini !" Un doublé inscrit en six minutes par Johan Audel aux 23e et 29e minutes a assommé les hommes de Claude Puel incapables de réagir et qui pourraient avoir perdu dans le Nord leur place en Ligue des Champions la saison prochaine.
 

L'attaquant de 25 ans a marqué son premier but à la suite d'une touche, parvenant à éviter Jean-Alain Boumsong pour tromper du gauche Hugo Lloris, le gardien de Lyon. Il récidivait ensuite sur une passe de Gaël Danic, crucifiant l'OL avant même la demi-heure de jeu.

 

Cette victoire permet à Valenciennes de pointer à la 13e place avec 40 points et de s'éloigner encore de la zone de relégation, où Saint-Etienne s'est enfoncé un peu plus en concédant le match nul (0-0), face à Nancy à Geoffroy-Guichard.
 

Les Verts sont désormais avant-derniers derrière Nantes, premier relégable avant la réception de la lanterne rouge, Le Havre, dimanche.

Caen est pour sa part sorti de la zone dangereuse après sa victoire 3-1 à domicile face au Mans. Les Normands sont 16e avec 34 points, derrière les Manceaux, 15e.
 

Monaco s'est incliné au stade Louis-II devant Auxerre, les deux équipes effectuant un chassé-croisé au classement. Les Bourguignons sont neuvièmes devant les joueurs de la Principauté.

 

Lille reste sixième malgré sa lourde défaite 3-1 à Lorient, qui gagne une place pour pointer au 11e rang, tandis que Nice a préservé sa huitième place avec le partage des points (0-0) sur les terres de Grenoble (0-0), désormais 12e.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine