Accéder au contenu principal
VENEZUELA

18 morts dans l'accident d'un hélicoptère de l'armée

2 min

Un hélicoptère de l'armée vénézuélienne s'est écrasé alors qu'il patrouillait non loin de la frontière avec la Colombie. Au moins 18 personnes ont trouvé la mort.

Publicité

AFP - Au moins 18 personnes ont été tuées dimanche dans l'accident d'un hélicoptère de l'armée au Venezuela, qui était en patrouille à la frontière avec la Colombie, a annoncé le président vénézuélien Hugo Chavez.

Les victimes sont un général, 16 militaires de différents rangs et un civil, a ajouté M. Chavez au cours de son programme hebdomadaire "Allô président", diffusé par la radio et la télévision.

L'hélicoptère de fabrication russe et de type MI 35 avait perdu le contact radio avec sa base aérienne à 12H10 locales (16H40 GMT).

Selon l'agence officielle de presse ABN, l'accident s'est produit près de la localité d'El Alto de Rubio, dans l'Etat de Tachira (sud-ouest) limitrophe de la Colombie.

M. Chavez a relevé que les Etats-Unis avaient affirmé, dans leur dernier rapport annuel sur la lutte contre le terrorisme publié la semaine dernière, que le Venezuela négligeait la surveillance de ses frontières, une affirmation qu'il a rejetée.

"Voyez donc ce que nous coûte le conflit intérieur de la Colombie (ndlr: entre l'armée et la guérilla), qui est en outre alimenté par les courants guerriers aux Etats-Unis, par les chiens de la guerre, qui alimentent les conflits pour vendre des armes", a déclaré le président vénézuélien.

Le dernier rapport du département d'Etat affirmz que la proximité idéologique entre le gouvernement de M. Chavez et les organisations de guérilla colombiennes constitue un frein à la coopération du Venezuela dans la lutte contre le terrorisme.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.