TENNIS - MASTERS DE ROME

Rafael Nadal prive Novak Djokovic de son titre

Deux sets (7-6, 6-2) ont suffit à Rafael Nadal, le numéro un mondial, pour venir à bout de Novak Djokovic, en finale du Masters de Rome. L'Espagnol, numéro un mondial, dépossède ainsi le tenant du titre de sa couronne.

Publicité

AFP - L'Espagnol Rafael Nadal, N.1 mondial, a remporté pour la quatrième fois en cinq ans le Masters 1000 sur terre battue de Rome en battant en finale le Serbe Novak Djokovic, qui était tenant du titre, 7-6 (7/2), 6-2 en 2 h 03 min dimanche.

Il y a deux semaines, le Serbe lui avait donné du fil à retordre en finale à 8Monte Carlo (6-3, 2-6, 6-1) en emportant notamment la 2e manche.

A Rome, celui-ci a tenu le premier set, ne s'inclinant qu'au tie-break (7/2) après 1 h 13 min. Auparavant, il avait sauvé deux balles de set, la première à 5-3 (30-40) sur son service, la seconde à 6-5 (40-30) sur le service de Nadal.

En revanche, dans la seconde manche, Djokovic a fait jeu égal jusqu'à 2-2, mais à 3-2 pour l'Espagnol, il a concédé son service sur une double faute. Le N.1 mondial a alors "déroulé" en emportant aisément les deux derniers jeux pour conclure 6-2.

Globalement, l'Espagnol, avec 22 fautes directes, s'est montré beaucoup plus adroit que son adversaire, qui, lui, en a commis 40.

Nadal est le premier joueur à remporter quatre fois le tournoi romain (en cinq participations) après ses succès en 2005, 2006 et 2007. L'année passée, fortement handicapé par des ampoules, il avait été vaincu dès son entrée en lice par son compatriote Juan Carlos Ferrero.

Cette défaite est sa dernière sur terre battue: depuis il a remporté tous ses matches sur sa surface fétiche, son succès contre Djokovic étant le 30e d'affilée.

C'est dire s'il est plus que jamais le favori N.1 pour le tournoi de Madrid qui débute dans une semaine et qui se jouera pour la première fois sur terre avant, bien entendu, la quinzaine de Roland-Garros où il tentera d'emporter le tournoi pour la cinquième fois consécutive.

Il s'agit de la cinquième victoire en tournoi du N.1 mondial cette saison après ses succès à l'Open d'Australie, aux Masters 1000 d'Indian Wells (Californie) et de Monte Carlo, ainsi qu'au tournoi de Barcelone la semaine passée.

Quant aux statistiques de Nadal sur terre, elle n'en finissent naturellement plus de donner le tournis: depuis 2005, il a remporté 147 matches pour seulement 4 défaites, remportant 25 des 26 finales de tournois disputées.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine