TENNIS - STUTTGART

Safina échoue en finale face à Kuznetsova

La Russe Svetlana Kuznetsova (photo) a dominé sa compatriote et numéro un mondiale, Dinara Safina, en finale du tournoi de Stuttgart (6-4, 6-3). Avant cette victoire, la tête de série numéro cinq avait perdu ses cinq dernières finales.

Publicité

AFP - La Russe Svetlana Kuznetsova a remporté dimanche le tournoi de Stuttgart en battant sa compatriote Dinara Safina, qui étrennait sur la terre battue allemande son nouveau statut de N.1 mondiale.

Kuznetsova, qui avait perdu les quatre derniers duels l'opposant à Safina, s'est imposée 6-4, 6-3 en une heure et 19 minutes de jeu.

Pour sa première finale de l'année, la 9e joueuse mondiale, plus puissante et plus précise dans ses relances que Safina, a empoché la première manche en 43 minutes, prenant le service de son adversaire alors que les deux joueuses étaient jusqu'alors au coude à coude à 4-4.

Dans le second set, Kuznetsova s'est rapidement détachée pour mener 4-2, puis 5-2 avant de conclure à 6-3 sur sa troisième balle de match.

"J'ai livré un bon match en prenant d'entrée le taureau par les cornes. Tout au long de la semaine, j'ai élevé mon niveau de match en match, je suis très satisfaite", a souligné la Russe qui a signé, à 23 ans, son dixième succès sur le circuit WTA.

"La dernière fois que j'avais affronté Dinara, elle m'avait presque fait +exploser+ sur le court, je savais qu'il fallait être agressive", a-t-elle poursuivi.

Kuznetsova, qui avait perdu ses six dernières finales, succède à la Serbe Jelena Jankovic, éliminée dès les quarts de finale, après avoir battu Safina en finale et Elena Dementieva, 3e joueuse mondiale et championne olympique 2008, en demi-finale.

De son côté, Safina, 23 ans depuis lundi, est consciente qu'elle doit encore travailler pour espérer remporter un tournoi du Grand chelem, son objectif depuis qu'elle est N.1 mondiale: "J'ai été trop passive, je n'ai pas réussi à jouer mon jeu et je n'ai rien fait pour mériter de gagner ce match".

"C'est une bonne leçon pour moi si près de Roland-Garros, je sais ce sur quoi je dois travailler", a conclu la Russe, qui avait failli mordre la poussière samedi en demi-finale contre l'Italienne Flavia Penetta.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine