CRISE ÉCONOMIQUE

Bruxelles s'attend à une chute de 4 % du PIB de la zone euro en 2009

La Commission européenne revoit à la baisse ses prévisions de croissance pour l'année 2009 dans la zone euro. Alors qu'elle prévoyait jusqu'alors une contraction de 1,9 % de son PIB, elle table désormais sur un recul de 4 %.

Publicité

AFP - La Commission européenne s'attend à une récession de 4% cette année dans la zone euro, qui entraînera en 2010 un taux de chômage au plus haut depuis l'après-guerre et une nette aggravation des déficits publics, selon de nouvelles prévisions publiées lundi.

La Commission anticipe que la zone euro sera encore en récession en 2010, avec une contraction de l'activité de 0,1%.

Dans ses précédentes prévisions, publiées à la mi-janvier, elle tablait sur un repli du Produit intérieur brut (PIB) de 1,9% en 2009 et une légère croissance en 2010, de 0,4%.

Ces nouvelles prévisions de Bruxelles restent néanmoins légèrement plus optimistes que celles publiées par le Fonds monétaire international (FMI) et l'Organisation pour le coopération et le développement économiques (OCDE).

Le FMI table sur un recul du PIB de 4,2% cette année et de 0,4% l'an prochain, et l'OCDE sur une contraction de 4,3% cette année et de 0,1% l'an prochain.

La Commission s'attend par ailleurs à ce que cette récession s'accompagne de 8,5 millions de pertes d'emploi dans l'Union européenne en 2009-2010, ce qui devrait se traduire par un taux de chômage de 10,9% l'an prochain.

Dans la zone euro, elle prévoit qu'il atteigne 11,5% en 2010, un niveau sans précédent depuis l'après-guerre selon Bruxelles.

La Commission tablait jusqu'ici sur un taux de 10,2% dans la zone euro et 9,5% dans l'UE l'an prochain.

Bruxelles table aussi sur un très fort creusement des déficits publics dans la zone euro, à 5,3% en 2009 et 6,5% en 2010.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine