Accéder au contenu principal

Les Occidentaux pessimistes face à la crise

L’institut Harris Interactive, en partenariat avec FRANCE 24 et l’"International Herald Tribune", a mené une étude auprès d’habitants de pays occidentaux pour connaître leur perception de l’avenir, dans le contexte actuel de crise.

Publicité

Quand on leur parle de l’avenir, les Européens et les Américains ont une vision plutôt négative. Tous s’attendent à être confrontés à des mouvements sociaux de plus en plus importants lors des trois prochaines années. Près de 95 % des Français pensent ainsi que leur pays va être touché par un nombre plus élevé de grèves, ils sont également 78 % aux Etats-Unis à partager cette opinion.

  

 

 

L’Allemagne et l’Angleterre redoutent particulièrement la montée des partis extrêmes dans leur pays, alors que les Espagnols craignent surtout de perdre leur travail dans les trois prochaines années.

 

Enfin, lorsqu’on leur demande quelle est leur première préoccupation en ces temps de crise, tous les pays interrogés s’accordent sur une même réponse : l’argent.

 

Téléchargez l'intégralité du sondage (pdf)

 
Étude menée auprès de 6 449 adultes (agés de 16 à 64 ans), en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne, en Italie et aux États-Unis entre le 25 et le 31 mars 2009.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.