IRAN

La journaliste Roxana Saberi arrête sa grève de la faim

Roxana Saberi, la journaliste irano-américaine en grève de la faim depuis le 21 avril pour protester contre sa condamnation à huit ans de prison pour espionnage à Téhéran, a mis un terme à son geste.

Publicité

AFP - La journaliste irano-américaine Roxana Saberi, condamnée à huit ans de prison en Iran pour espionnage, a arrêté sa grève de la faim, a dit mercredi à l'AFP son père Reza Saberi.

"Elle nous a appelé au téléphone la nuit dernière (mardi soir) et nous a dit que maintenant elle s'alimentait, et je crois qu'elle va bien", a dit M. Saberi, joint par téléphone, sans préciser quand exactement sa fille avait cessé sa grève.

La journaliste, âgée de 32 ans et arrêtée fin janvier à Téhéran où elle résidait depuis 2003, a été condamnée début avril à huit ans de prison pour espionnage au profit des Etats-Unis.

Détenue dans la prison d'Evine, dans le nord de la capitale iranienne, elle avait entamé une grève de la faim le 21 avril, ne s'alimentant plus qu'avec de l'eau sucrée.

Son procès en appel doit se tenir dans le courant de la prochaine semaine iranienne commençant samedi.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine