INDE

Bombay vote lors de la troisième phase des législatives

Les habitants de Bombay sont allés voter jeudi pour les élections législatives. Il s'agit de la troisième phase d'un scrutin marathon qui doit conduire quelque 714 millions d'Indiens à désigner les 543 députés de l'Assemblée du peuple.

Publicité

Reuters - Les habitants de Bombay sont allés voter jeudi lors de la troisième phase des élections législatives indiennes, cinq mois après l'attaque de la ville par un commando d'islamistes qui a fait 166 morts.

Quelque 144 millions d'Indiens sont invités aux urnes lors de cette journée, la troisième des cinq programmées dans le cadre de ce scrutin qui s'achèvera le 13 mai. Les résultats devraient être connus trois jours plus tard.

La coalition au pouvoir, emmenée par le Parti du Congrès du Premier ministre Manmohan Singh, fait figure de favorite face à l'alliance dominée par les nationalistes hindous du Bharatiya Janata Party (BJP). Tous deux pourraient néanmoins avoir besoin de l'appui de formations régionales. Les sondages sont interdits.

Le BJP, qui a accusé le gouvernement de mollesse face au terrorisme après les attentats de Bombay, espère réduire son retard à l'occasion de cette troisième étape, qui se déroule dans le centre et l'ouest du pays, ainsi qu'au Cachemire, toutes places fortes de l'opposition.

Les nationalistes comptent notamment beaucoup sur l'Etat du Gujarat, dans l'ouest, dirigé par l'un des figures de proue du BJP, le controversé Narendra Modi, présenté par le parti comme l'exemple à suivre en matière de bonne gouvernance et l'un des favoris pour le poste de Premier ministre en cas de victoire de l'opposition.

Le BJP doit faire également carton plein au Madhya Pradesh et au Karnataka s'il compte inverser la tendance ou, à tout le moins, renvoyer au gouvernement une coalition affaiblie.

Une telle perspective inquiète les milieux d'affaires de Bombay, la capitale financière du pays, en pleine période de crise économique.

"Tout bien pesé, c'est le jour du BJP. Il se bat dans ses fiefs ou dans des régions où il espère faire une percée", explique Swapan Dasgupta, un politologue.

Le Gujarat élit 26 des 543 parlementaires fédéraux, et le BJP l'avait emporté de peu dans cet Etat lors du dernier scrutin.

Au total, 714 millions d'électeurs sont concernés par cet exercice démocratique sans commune mesure. Des machines à voter électroniques ont dû être transportées à dos d'éléphant ou de chameau dans les zones les plus isolées.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine