Accéder au contenu principal

General Motors perd six milliards de dollars au premier trimestre

Le constructeur automobile américain a perdu six milliards de dollars au premier trimestre de 2009 - un résultat moins dramatique que prévu. La firme doit présenter un plan de restructuration viable à la fin mai pour éviter le dépôt de bilan.

Publicité

AFP - Le constructeur automobile américain General Motors a publié jeudi une perte de 6 milliards de dollars pour le premier trimestre, un peu moins mauvaise que ne l'attendait le marché.

Alors que les analystes tablaient sur une perte de 11,05 dollars par action, hors éléments exceptionnels, le constructeur a limité les dégâts à 9,66 dollars.

La perte est bien plus importante que celle publiée l'an dernier à la même époque, qui était de 3,3 milliards de dollars, même si elle est en retrait par rapport à celle des trois derniers mois de 2008 (9,6 milliards de dollars).

Le trimestre a été marqué par une chute de plus de 47% du chiffre d'affaires, à 22,4 milliards de dollars, suite à l'effondrement du marché.

Ce résultat est publié alors que le constructeur a jusqu'à la fin du mois pour négocier avec créanciers et syndicats un plan de restructuration destiné à éviter le dépôt de bilan, aux termes d'un ultimatum fixé par l'administration Obama.

"Nos résultats du premier trimestre soulignent l'importance de mettre en oeuvre le plan de viabilité révisé de GM", a souligné dans un communiqué le directeur général Fritz Henderson.

Le groupe, qui a déjà reçu 15,4 milliards de dollars de fonds publics depuis décembre, avait précisé mardi que son plan de restructuration prévoyait 27 milliards de dollars de financements publics, soit 4,5 milliards de plus qu'annoncé en février.

Ce plan conduirait le Trésor des Etats-Unis à détenir plus de 50% du capital du constructeur (et 89% en association avec un fonds à gestion syndicale, selon le schéma rendu public la semaine dernière). Les créanciers se verraient reconnaître 10% du capital et les actionnaires actuels 1%.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.