TERRORISME

L'un des cerveaux présumés des attentats de Bali arrêté en Malaisie

En cavale depuis février 2008, Mas Selamat Kastari, le chef présumé d'une mouvance radicale islamiste du continent asiatique, a été arrêté en Malaisie. Il est soupçonné d'avoir notamment orchestré les attentats de Bali en 2002.

Publicité

Reuters - Le chef présumé d'un groupe islamiste armé basé à Singapour et mêlé aux attentats de 2002 à Bali a été arrêté en Malaisie au terme d'une chasse à l'homme de plus d'un an.


Pour les experts en question de sécurité, la capture de Mas Selamat Kastari est le signe qu'une coopération entre les polices de la région peut réduire le risque d'attentats dans la région. Son arrestation est le fruit du travail commun des services de renseignement de Malaisie, de Singapour et de l'Indonésie.


Mas Selamat a été capturé dans l'Etat de Johor, qu'un étroit bras de mer sépare de l'île-Etat de Singapour.


Tenu pour le chef d'une cellule locale de la Jemaah Islamiah (JI), organisation islamique radicale d'Asie responsable des attentats de Bali qui firent 200 morts en 2002, Mas Selamat aurait orchestré un projet de détournement d'avion qui devait s'achever par l'attaque de l'aéroport Changi de Singapour sur le modèle des attentats du 11-Septembre.


Les autorités de Singapour le soupçonnent aussi d'avoir planifié plusieurs autres projets d'attentats au camion piégé, visant notamment des intérêts américains, dans le petit Etat situé au sud de la Malaisie.


Il était en fuite depuis février 2008 après s'être évadé du centre de détention de Whitley Road, une prison de haute sécurité de Singapour.


Jamais inculpé pour aucun crime, il avait été incarcéré en vertu de la loi sur la sécurité intérieure, qui autorise la détention sans procès à Singapour.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine