Accéder au contenu principal

Les Williams dominent les essais libres au Grand Prix d'Espagne

La deuxième séance d'essais libres pour le Grand Prix d'Espagne de dimanche a été marquée par la domination de l'écurie Williams. L'Allemand Nico Rosberg a été le plus rapide devant son coéquipier, le Japonais Kazuki Nakajima.

Publicité

AFP - L'Allemand Nico Rosberg (Williams) a réalisé le meilleur temps de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Espagne, cinquième épreuve de la saison 2009 de Formule 1, vendredi sur le circuit de Catalunya, près de Barcelone.

Avec un temps de 1 min 21 sec 588/1000e, Rosberg a devancé son coéquipier, le Japonais Kazuki Nakajima de 152/1000e, confirmant l'excellent niveau de performance des Williams, très habituées à briller en essais libres, où elles ont déjà signé à de multiples reprises le meilleur chrono.

Derrière les deux Williams, l'Espagnol Fernando Alonso, devant son public et visiblement léger en essence, a réalisé le troisième temps, précédant le Brésilien Rubens Barrichello (Brawn GP).

L'Australien Mark Webber, cinquième, et l'Allemand Sebastian Vettel, septième, ont rassuré le paddock quant à la rapidité de leur Red Bull, qu'ils avaient placé en 12e et 13e position vendredi matin.

Le leader du Championnat, le Britannique Jenson Button, qui avait été le plus rapide lors de la première séance d'essais libres du GP d'Espagne, est sixième vendredi après-midi.

Le Brésilien Nelson Piquet Jr, sur Renault, est huitième, devant le Suisse Sébastien Buemi, sur Toro Rosso, qui précède de deux rangs son coéquipier, le Français Sébastien Bourdais.

La première Ferrari, pilotée par le Finlandais Kimi Räikkönen, se place dixième, alors que son coéquipier brésilien Felipe Massa est quinzième. Le champion en titre britannique Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes), treizième, se positionne entre les deux Ferrari.

Les Toyota de l'Allemand Timo Glock et de l'Italien Jarno Trulli, très rapides depuis le début de saison, ont réalisé les dix-huitième et dix-neuvième temps.

Les belles promesses affichées lors de la première séance d'essais par les BMW Sauber, qui avaient terminé troisième et quatrième, ne se sont pas concrétisées dans l'après-midi, le Polonais Robert Kubica et l'Allemand Nick Heidfeld étant respectivement seizième et dix-septième.

Les quantités d'essence embarquées dans les monoplaces étant inconnues, il est toutefois difficile de donner une vraie valeur à ces performances.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.