CYCLISME - TOUR D'ITALIE

Cavendish endosse le maillot rose après la première étape

La première étape du Tour d'Italie, un contre-la-montre par équipes, a été remporté par la formation Columbia. Le cycliste Mark Cavendish a été le premier à franchir la ligne d'arrivée à Venise et endosse le maillot rose de leader.

Publicité

AFP - La formation Columbia a remporté samedi après-midi la première étape du Tour d'Italie cycliste, un contre-la-montre par équipes de 20,5 kilomètres couru au Lido de Venise.

Le Britannique Mark Cavendish, le premier de son équipe à franchir la ligne, a endossé le maillot rose de leader.

L'équipe Astana des Américains Lance Armstrong et Levi Leipheimer a pris la troisième place, à 13 secondes des vainqueurs.

Cavendish et ses coéquipiers ont devancé de 6 secondes les favoris, l'équipe Garmin, qui avait gagné l'exercice l'année passée à Palerme (Sicile) sous le maillot Slipstream.

L'Italien Ivan Basso (Liquigas) a lâché 27 secondes à Leipheimer. Son compatriote Damiano Cunego (Lampre) s'est situé sensiblement au même niveau (29 sec) devant l'Espagnol Carlos Sastre (Cervélo), lequel a cédé 36 secondes à l'Américain.

En revanche, l'Italien Danilo Di Luca (LPR), vainqueur du Giro 2007, s'est placé à seulement 9 secondes de l'équipe de Leipheimer et d'Armstrong.

Partis en première position, les Columbia ont roulé à plus de 56 km/h de moyenne sur le parcours uniformément plat tracé en forme d'aller-retour sur la lagune séparant Venise de l'Adriatique.

Cavendish, qui fêtera le 21 mai son 24e anniversaire, est le premier Britannique à revêtir le maillot rose. L'année passée, le coureur de l'île de Man avait enlevé deux étapes du Giro avant de gagner à quatre reprises dans le Tour de France.

Vainqueur de Milan-Sanremo en mars dernier, Cavendish compte huit victoires à titre individuel cette saison.

"Nous avons réussi un bon temps. Columbia et Garmin avaient une équipe pour ce contre-la-montre. La nôtre a été bâtie pour une course de trois semaines", a déclaré Basso, vainqueur du Giro 2006 et favori de ce Giro du Centenaire.

Dimanche, la deuxième étape (156 km), favorable aux sprinteurs, conduit de Jesolo à Trieste, avec un circuit final (à parcourir trois fois) comprenant une petite côte.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine