BIRMANIE

Inquiétudes sur l'état de santé de l'opposante Aung San Suu Kyi

L'état de santé d'Aung San Suu Kyi ne cesse de se dégrader, selon le porte-parole de son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND). Une situation d'autant plus préoccupante que son médecin est, lui aussi, détenu par les autorités.

Publicité

AFP - L'opposante birmane Aung San Suu Kyi n'est "pas en bonne santé", elle ne peut manger, sa tension est faible et elle est déshydratée, a affirmé samedi le porte-parole de son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND), à l'AFP.

Nyan Win a indiqué que l'assistante du médecin d'Aung San Suu Kyi lui avait rendu visite vendredi et avait placé la Prix Nobel de la Paix sous perfusion, mais que le médecin lui-même était détenu par les autorités pour une raison inconnue.

Elle "n'est pas en bonne santé. Elle ne peut manger, sa tension est faible, et elle (l'assistante) a diagnostiqué une déshydratation", a précisé Nyan Win, en parlant de la dirigeante du parti.

"Nous sommes très inquiets pour sa santé", a-t-il ajouté.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine