CYCLISME

Le Belge Tom Boonen contrôlé positif à la cocaïne

Le cycliste Tom Boonen a subi un contrôle positif à la cocaïne, selon son équipe Quick Step. Triple vainqueur de la classique Paris-Roubaix, le Belge avait déjà été contrôlé positif à la cocaïne l'an passé.

Publicité

AFP - Le cycliste belge Tom Boonen a une nouvelle fois été contrôlé positif à la cocaïne, lors d'un prélèvement effectué le mois dernier, le 24 ou 25 avril, deux semaines après sa victoire à Paris-Roubaix, rapportaient samedi plusieurs journaux belges.

Suite aux résultats de ce contrôle, le parquet de Turnhout s'est rendu vendredi au domicile du coureur pour y effectuer une perquisition. L'information a été confirmée aux quotidiens du groupe Sudpresse et au Het Laatste Nieuws par le procureur du Roi Jan Poels que l'AFP n'a pu joindre samedi matin.

Il y a un an, Boonen avait déjà subi un contrôle positif à la cocaïne. Il n'avait pas été suspendu par l'Union cycliste international (UCI) car il s'agissait d'un contrôle en dehors d'une période de compétition. La cocaïne n'est pas interdite hors compétition par les instances sportives.

Mais les organisateurs du Tour de France avaient refusé qu'il prenne le départ pour ne pas porter atteinte à l'image de la course. Ce pourrait à nouveau être le cas cette année alors que Boonen avait fait du maillot vert l'objectif de sa deuxième partie de saison.

Sur le plan judiciaire, Boonen avait échappé à un jugement en correctionnelle en bénéficiant d'une "suspension du prononcé". Les juges belges avaient alors estimé qu'il avait été suffisamment sanctionné par la médiatisation des faits.

Cette fois, il pourrait être condamné par la justice en raison de la récidive, estimait Sudpresse samedi.

Boonen, 28 ans, maillot vert du Tour de France 2007 et champion du monde en 2005, devait reprendre la compétition au Tour de Catalogne (18-24 mai).

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine