FOOTBALL - ESPAGNE

Le Barça devra patienter pour le titre après le nul contre Villareal

Villareal a gâché la fête au Camp Nou en arrachant le nul 3-3 contre Barcelone. Une victoire aurait permis aux Catalans d'être sacrés champions d'Espagne. Le Barça a 8 points d'avance sur Madrid, avec encore trois matchs à jouer.

Publicité

AFP - Le FC Barcelone, repris en toute fin de match dimanche par Villarreal (3-3), a manqué l'occasion de fêter le titre de champion d'Espagne dans son stade lors de la 35e journée.

Le Barça, leader depuis la 9e journée, avait pourtant le champ libre après la défaite du dauphin, le Real Madrid, à Valence samedi soir (3-0).

"Je veux gagner la Liga maintenant, le plus tôt possible", avait déclaré samedi l'entraîneur du Barça "Pep" Guardiola. "Ici on ne laisse rien pour le lendemain, un match que l'on joue, c'est un match que l'on veut gagner. C'est le moment de commencer à fermer les dossiers".

Mais son équipe avait besoin d'une victoire pour remporter dès la 35e journée la 19e Liga de son histoire.

Le club catalan, avec huit points d'avance, n'est pas mathématiquement champion alors qu'il reste neuf points à prendre. Il pourrait être champion dimanche prochain à Majorque avec seulement un match nul ou dès samedi si le Real Madrid ne gagne pas à Villarreal.

Le Barça a mené plusieurs fois au score (1-0, 2-1 puis 3-1) mais Villarreal, toujours en course pour une place qualificative en Ligue des champions, n'a rien lâché, égalisant par Llorente dans les arrêts de jeu (3-3, 90+2e).

La débauche d'énergie mercredi en Ligue des champions pour éliminer Chelsea à Londres s'est faite sentir, d'autant que le Barça a fini le match à 10 après l'exclusion d'Eric Abidal, déjà sanctionné d'un carton rouge face aux "Blues".

Le Barça, qui a fêté son dernier titre de champion en direct au Camp Nou en 1998, a confirmé sa difficulté à gagner à domicile face à Villarreal.

En dix visites au Camp Nou, ce dernier a ramené six résultats positifs (trois victoires et trois matches nuls) contre quatre défaites.

Le Real Madrid a de son côté définitivement lâché prise, en livrant un match transparent samedi à Valence. Face à Villa, Silva, Mata et les autres, la sanction est tombée: une défaite 3-0.

Le Real a encaissé neuf buts lors de ses deux derniers matches de Liga et la fin de saison risque de lui paraître très longue alors qu'il n'a plus rien à espérer.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine