CYCLISME - TOUR D'ITALIE

Petacchi gagne la seconde étape, Cavendish reste leader

L'Italien Alessandro Petacchi a remporté au sprint la deuxième étape du Tour d'Italie devant Mark Cavendish. Une seconde place qui permet au Britannique de conserver le maillot rose de leader.

Publicité

AFP - L'Italien Alessandro Petacchi (LPR) a remporté au sprint la deuxième étape du Tour d'Italie cycliste, dimanche à Trieste, devant le Britannique Mark Cavendish (Columbia).

Petacchi a lancé le sprint de loin et a précédé d'une longueur Cavendish, toujours porteur du maillot rose de leader après le succès de son équipe Columbia dans le contre-la-montre inaugural, samedi, au Lido de Venise.

La troisième place est revenue au Britannique Ben Swift devant l'Australien Allan Davis et l'Américain Tyler Farrar, au terme des 156 kilomètres.

"J'étais dans la roue de Cavendish, a déclaré Petacchi. Je me demandais depuis plusieurs jours comment faire pour le battre. Nous n'avions encore jamais fait un sprint en tête à tête. C'est un grand champion."

Absent du Giro l'année passée pour cause de suspension pour un contrôle aux corticoïdes, Petacchi a signé son retour par la grande porte.

Le Ligurien, qui est âgé de 35 ans, a enlevé son 25e succès d'étape dans le Giro depuis 2003, officiellement son 20e puisqu'il a perdu à cause de son contrôle les cinq victoires d'étape de 2007.

A l'approche de l'arrivée, une cassure a retardé légèrement plusieurs coureurs parmi lesquels l'Italien Ivan Basso, le premier favori du Giro, qui a perdu 13 secondes.

Aucun démarrage n'a réussi dans le final de cette étape ensoleillée reliant Jesolo à Trieste, malgré la tentative du Belge Philippe Gilbert, rejoint par les Italiens Filippo Pozzato et Enrico Gasparotto, dans la dernière côte à 4,5 kilomètres de l'arrivée.

L'Italien Leonardo Scarselli, parti à l'avant dès le 9e kilomètres, a été rejoint dans le premier des trois tours du circuit final de 11 kilomètres, après avoir compté une avance maximale de 8 min 20 sec (Km 51).

L'Allemand Matthias Russ a chuté dans une descente de ce circuit tracé dans Trieste et a abandonné.

Lundi, la troisième étape de 198 kilomètres, sans difficulté de relief importante, mène de Grado à Valdobbiadene, au pied des montagnes.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine