ÉNERGIE

La Russie espère un accord sur le nucléaire civil avec le Japon

Différents accords seront conclus entre Tokyo et Moscou durant la prochaine visite du Premier ministre russe Vladimir Poutine au Japon. Un pacte de coopération nucléaire "devrait être signé" entre les deux pays, selon les médias japonais.

Publicité

AFP - Moscou espère conclure un accord sur le nucléaire civil avec Tokyo à l'occasion de la visite du Premier ministre Vladimir Poutine au Japon à partir de lundi, a rapporté dimanche la presse japonaise, citant M. Poutine.

Différents accords seront signés entre Tokyo et Moscou durant cette visite de lundi à mercredi, à indiqué M. Poutine à la presse japonaise, précisant qu'un pacte de coopération nucléaire "devait être signé".

La Russie et le Japon sont parvenus à la phase finale de négociations sur un pacte visant à promouvoir l'usage non-militaire du nucléaire, notamment pour la production électrique.

Cet accord permettra notamment au Japon d'exporter sa technologie de centrales nucléaires en Russie, selon l'agence Kyodo.

Qualifiant le Japon de "partenaire important dans la promotion des échanges", M. Poutine a précisé que d'autres projets potentiels concernaient les secteurs de l'automobile, de l'énergie, de l'aérospatiale, des communications, de la chimie et de l'acier, selon le quotidien économique Nikkei.

Les autorités russes souhaitent par ailleurs encourager les constructeurs automobiles japonais à ouvrir des usines dans l'Extrême-Orient russe, a également souligné M. Poutine, selon le Nikkei.

Lors de cette visite de trois jours, M. Poutine doit rencontrer son homologue japonais Taro Aso, avec qui il devrait aborder entre autres un long conflit territorial entre les deux pays.

"Pour résoudre des problèmes aussi difficiles, il est nécessaire de faire preuve de patience et d'attention à l'égard des intérêts de chacun", a indiqué le Premier ministre russe, cité par Kyodo.

La Russie et le Japon n'ont toujours pas signé de traité de paix formel depuis la fin de la Seconde guerre mondiale en raison de leur différend sur quatre îles situées au nord de l'archipel nippon, appelées Territoires du Nord au Japon et Kouriles en Russie.

Ces îles sont occupées par les Russes depuis la fin de la guerre en 1945.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine