CYCLISME - TOUR D'ITALIE

Petacchi vire en tête grâce à une deuxième victoire d'étape

Le sprinteur italien Alessandro Petacchi remporte la troisième étape du Giro, le Tour d'Italie, après 198 km de course en Vénétie. Une victoire qui lui permet de ravir le maillot rose de leader au Britannique Mark Cavendish.

Publicité

AFP - L'Italien Alessandro Petacchi a remporté au sprint la troisième étape du Tour d'Italie cycliste, lundi, à Valdobbiadene, et a endossé le maillot rose de leader.

Petacchi s'est imposé très nettement à un premier peloton au terme des 198 kilomètres de cette étape de plaine en Vénétie.

L'Américain Tyler Farrar a pris la deuxième place devant les Italiens Francesco Gavazzi, Dario Cataldo et Damiano Cunego.

Le Britannique Mark Cavendish, qui portait le maillot rose depuis le premier jour, a été retardé par une chute collective qui a bloqué une partie du peloton à une dizaine de kilomètres de l'arrivée, alors que le Français Thomas Voeckler et l'Italien David Malacarne avaient attaqué quelques instants plus tôt.

Cavendish, dans le sillage de son coéquipier norvégien Edvald Boasson Hagen, a mené une chasse avant de se relever.

L'Italien Giovanni Visconti a tenté sa chance à 1900 m de la ligne sur le faux-plat montant vers l'arrivée, mais il a été débordé dans les 250 derniers mètres.

Agé de 35 ans, Petacchi a enlevé son 26e succès d'étape dans le Giro depuis 2003, officiellement son 21e puisque ses cinq succès de 2007 lui ont été retirés pour un contrôle positif aux corticoïdes.

Au classement général officieux, le Ligurien précède Farrar de 8 secondes et l'Australien Michael Rogers de 18 secondes.

L'Américain Lance Armstrong, présent dans le premier peloton, est remonté à la cinquième place, à 31 secondes, avant la montagne.

Durant cette journée entre soleil et nuages dans le nord-est de l'Italie, une échappée de cinq coureurs (Palumbo, Facci, Krivtsov, Ignatiev, Schröder) a ouvert la course dès le 6e kilomètre. Son avance a culminé à 7 minutes (Km 38) avant que le peloton se rapproche et provoque la jonction au 163e kilomètre.

A une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée, l'Américain Christian Vande Velde a chuté et a dû abandonner. Touché à une jambe, le premier leader du Giro 2008 a été dirigé vers l'hôpital de Conegliano (nord-est).

Mardi, le Giro entre dans les Dolomites au cours de la 4e étape conduisant de Padoue à San Martino di Castrozza (162 km). L'arrivée à l'altitude de 1466 mètres est jugée au bout d'une montée de 13,7 kilomètres, d'une pente moyenne modérée (5,5 %).

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine