Accéder au contenu principal

Débuts en fanfare pour les Français Tsonga et Mauresmo

Jo-Wilfried Tsonga (photo) a remporté son premier match sur terre battue de la saison en dominant le Russe Marat Safin. Côté femme, Amélie Mauresmo est sortie gagnante du duel des doyennes face à la Japonaise Ai Sugiyama.

PUBLICITÉ

Reuters - Jo-Wilfried Tsonga et Amélie Mauresmo ont remporté lundi à Madrid leur premier match officiel sur terre battue extérieure cette saison, à deux semaines de l'ouverture de Roland-Garros.

Sur le central de la Caja Magica, stade flambant neuf qui accueille le Masters 1000 chez les hommes, Jo-Wilfried Tsonga s'est montré très solide sur ses mises en jeu et a saisi les occasions que lui a offertes un Marat Safin sur le déclin.

En deux manches bien maîtrisées (6-4 7-5 en 1h29), le Français, tête de série numéro neuf, a décroché son premier succès sur l'ocre après sa défaite dix jours auparavant à Rome face à Richard Gasquet.

"Je suis plutôt content de mon jeu", a déclaré Jo-Wilfried Tsonga. "Il fallait que j'accentue le fait d'être agressif, c'est ce qui va gêner pas mal de joueurs. J'essaie de me mettre dans ce moule."

Au deuxième tour, le Manceau retrouvera le Croate Ivan Ljubicic, 54e mondial et invité par les organisateurs.

Florent Serra, 51e mondial, a confirmé ses bonnes sensations sur terre battue en dominant en deux sets (6-2 6-4) l'Allemand Rainer Schüttler.

Au deuxième tour, le Bordelais affrontera le gagnant du match entre le Russe Nikolay Davydenko (n°10) et le Serbe Viktor Troicki.

Mauresmo et le contrecoup de la Fed Cup

Dans le tableau féminin, Amélie Mauresmo, aujourd'hui 21e mondiale, a dominé pour la neuvième fois de sa carrière la Japonaise Ai Sugiyama, 33e mondiale, en deux sets (6-2 6-4).

"Après ma défaite au premier tour à Rome, on est arrivé dès mardi pour s'habituer aux conditions", a dit Amélie Mauresmo, généralement peu à l'aise sur cette surface.

"La saison sur terre battue avait plutôt bien commencé avec le week-end en Fed Cup à Limoges, avec la nuance que c'était en indoor. Ma défaite à Rome est déjà oubliée, j'ai un peu pété un câble mais j'étais surtout déçue de ressentir le contrecoup de la Fed Cup", a-t-elle poursuivi.

"Mon ambition, c'est de prendre du plaisir. Les deux dernières années sur terre battue m'ont bien affectée mais, je le répète, Limoges m'a grandement rassurée."

Au deuxième tour, Amélie Mauresmo se mesurera à la Chinoise Jie Zheng, tête de série numéro 15.

En revanche, Virginie Razzano, 34e mondiale, a échoué au deuxième tour face à la qualifiée russe Elena Vesnina, 52e mondiale. Malade, la Nîmoise n'a pas tenu la distance (7-5 6-3).

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.