Accéder au contenu principal

Deux Français, membres présumés d'Al-Qaïda, mis en accusation

Arrêtés en novembre 2008 en Italie, deux Français, membres présumés d'Al-Qaïda, sont accusés d'avoir préparé des attentats en France et au Royaume-Uni. L'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle figurait parmi les cibles potentielles.

Publicité

AFP - La police italienne a arrêté à Bari (sud) deux membres présumés d'Al-Qaïda, de nationalité française, accusés d'appartenir à une cellule terroriste qui préparait des attentats en France et en Angleterre, a annoncé mardi l'agence Ansa.

La préfecture de Bari jointe par l'AFP n'était pas en mesure de confirmer l'information dans l'immédiat.

Les deux hommes sont un imam ayant exercé en Belgique, Bassam Ayachi, Syrien de 63 ans ayant obtenu la citoyenneté française, et un Français de 34 ans, Raphaël Gendron, selon l'agence italienne.

Ils auraient "projeté et organisé des attentats terroristes et des actions de guerilla", selon les accusations formulées par les deux magistrats en charge du dossier, Roberto Rossi et Francesca Romana, rapporte l'Ansa qui cite également l'aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle comme une des cibles des deux terroristes présumés.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.