LIBAN

Les bombes à sous-munitions de 2006 bientôt localisées

Israël a transmis à la Force des Nations unies au Liban les cartes de localisation des bombes à sous-munitions larguées par Tsahal lors de la guerre de 2006 avec le Hezbollah qui polluent encore de nombreux champs du sud-Liban.

Publicité

AFP - Israël a remis à la Force des Nations unies au Liban (Finul) les cartes de localisation des bombes à sous-munitions larguées lors de la guerre de 2006 avec le Hezbollah, a indiqué le bureau du Premier ministre libanais Fouad Siniora.

M. Siniora a été contacté par le commandant de la Finul, Claudio Graziano, "qui l'a informé qu'Israël avait remis à la Finul (les cartes de) l'emplacement des bombes à sous-munitions lancées par les forces israéliennes sur le territoire libanais avant son retrait à la suite de l'agression de 2006", selon un communiqué diffusé mardi en fin de soirée.

"Le commandement de l'armée libanaise vérifiera l'authenticité de ces cartes qui lui seront remises par la Finul", poursuit le texte.

Le Premier ministre a rappelé que "l'initiative israélienne s'inscrit dans le cadre de l'application de la résolution (du Conseil de sécurité) 1701", qui avait mis fin au conflit.

Les Nations unies ont à plusieurs reprises demandé à Israël de leur fournir ces cartes afin de faciliter les efforts de déminage.

Près d'une trentaine de personnes ont été tuées et 240 blessées par des sous-munitions depuis la fin de la guerre.

Selon l'ONU, Israël a largué près d'un million de bombes sur le Liban entre le 12 juillet et le 14 août 2006 lors de la guerre contre le Hezbollah. Quelque 40% n'ont pas explosé lorsqu'elles ont touché le sol et la plupart se trouvent dans des villes et des champs du sud-Liban.

Les équipes de déminage ont jusqu'à présent nettoyé 2.800 des plus de 4.000 hectares pollués, mais leur travail souffre d'un manque de financement.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine