INDE

Cinquième et dernière phase des législatives en Inde

Les électeurs de l'État du Tamil Nadu sont appelés aux urnes à l'occasion de la cinquième et ultime phase des élections législatives en Inde où nombre d'experts prédisent la formation d'une fragile coalition gouvernementale.

Publicité

AFP - Les bureaux de vote ont ouvert mercredi pour le cinquième et dernier tour des élections législatives en Inde où nombre d'experts prédisent la formation d'une fragile coalition gouvernementale aux commandes de la dixième économie mondiale.

Les bureaux ont ouvert à 07H00 locales (01H30 GMT) dans sept Etats et fermeront à 17H00.

Les premiers sondages à la sortie des urnes, interdits durant le processus électoral, seront communiqués dans la soirée tandis que les résultats officiels seront annoncés samedi par la commission électorale.

Ces élections voient s'affronter le Parti du Congrès du Premier ministre Manmohan Singh, 76 ans, et l'opposition de la droite nationaliste hindoue du Parti du peuple indien (BJP) de Lal Krishna Advani, 81 ans, également dans les Etats voisins du Rajasthan et de l'Haryana.

Selon les observateurs, il apparaît toutefois improbable que l'une de ses deux formations l'emporte grâce à ses seules forces, augurant d'âpres marchandages post-électoraux en vue de la formation d'une coalition.

"Il n'y a pas de leader d'envergure nationale capable d'embrasser les questions essentielles et d'enthousiasmer les gens", a estimé Neerja Chowdhury, un politologue indien.

Vanté comme le "plus grand exercice démocratique au monde", ce scrutin au long cours a débuté le 16 avril. Il s'est échelonné en cinq phases pour que 714 millions d'électeurs désignent 543 députés de l'Assemblée du peuple représentant 35 Etats et territoires de l'Union indienne.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine