Accéder au contenu principal

Les combats font rage, un employé de la Croix-Rouge tué

Un employé sri-lankais de la Croix-Rouge a été tué dans la zone de combats où l'armée gouvernementale affronte les Tigres tamouls. L'ONU estime que 6 500 civils ont probablement été tués dans cette région entre fin janvier et mi-avril.

Publicité

AFP - Un employé sri-lankais de la Croix-Rouge a été tué mercredi dans des bombardements sur la zone de guerre du nord-est du Sri Lanka où s'affrontent l'armée gouvernementale et les rebelles tamouls, a annoncé le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Colombo.

"L'un de nos employés, un homme, ainsi que sa mère, ont été tués cette après-midi par un obus", a déclaré la porte-parole du CICR dans la capitale sri-lankaise, Sarasi Wijeratne.

L'organisation internationale, qui est la seule à être présente dans la minuscule bande côtière encore aux mains des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE), n'a pas dit qui était responsable de ce bombardement.

Les insurgés, acculés avec des dizaines de milliers de civils tamouls, ont accusé mercredi l'armée sri-lankaise d'avoir tiré au moyen de batteries d'artillerie sur la poche rebelle de quatre km2.

Colombo a démenti en rétorquant qu'il a donné ordre il y a dix jours aux forces armées de ne plus faire feu à l'arme lourde sur la zone du conflit, dans le but d'épargner les populations civiles.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.