CINÉMA

Coup d'envoi du Festival de Cannes

Le 62ème Festival de Cannes débute ce mercredi avec la projection de "Là-haut", un film d'animation en 3D des studios Pixar-Disney, présenté hors compétition, dans lequel Charles Aznavour a prêté sa voix au personnage principal.

Publicité

AFP - Course à la Palme d'or, stars, et 3-D. Le 62e Festival de Cannes ouvre ses portes mercredi soir avec pour la première fois de son histoire un film d'animation en relief "Là-haut" du studio américain Pixar-Disney, présenté hors compétition.

Les héros du film n'étant pas humains, la première montée des marches et cérémonie d'ouverture, retransmises en direct par Canal+, sera notamment celle de Charles Aznavour, voix du personnage principal, et du jury présidé cette année par l'actrice française Isabelle Huppert, une habituée du Festival.

Elle aura à ses côtés les membres de son jury telles les actrices américaine Robin Wright Penn, indienne Sharmila Tagore ou taiwanaise Shu Qi mais aussi les réalisateurs américain James Gray ou turc Nuri Bilge Ceylan.

  La Croisette, elle, s'affaire afin d'être prête pour la soirée d'ouverture et accueillir les milliers de festivaliers attendus, journalistes, producteurs ou distributeurs du monde entier.

Dès mardi soir, des photographes amateurs avaient déjà pris position en face des marches du palais des festivals pour être sûrs d'apercevoir leurs vedettes préférées le lendemain.

De nombreuses stars feront courir photographes et cameramen: de Brad Pitt à Monica Belluci, de Penelope Cruz à Sophie Marceau en passant par Willem Dafoe, Gérard Depardieu ou le footballeur Eric Cantona.

Les choses sérieuses débuteront jeudi avec la présentation des deux premiers films en compétition "Fish tank" de la Britannique Andrea Arnold, lauréate du Prix du jury en 2006 avec "Red road" et "Nuits d'ivresse printanière", le récit d'une torride passion homosexuelle par Lou Ye, un cinéaste censuré en Chine.

Pendant douze jours, 20 films s'affronteront pour succéder au palmarès à "Entre les murs" de Laurent Cantet, primé l'an dernier.

Cette année, les grandes pointures ont fait le déplacement à l'instar de Quentin Tarantino, Ken Loach, Lars Von Trier et Jane Campion, tous quatre déjà repartis de Cannes avec la Palme d'or. Il faudra aussi compter avec Pedro Almodovar, Marco Bellochio ou Alain Resnais, 86 ans, le vétéran.

Quatre films français sont en compétition. Outre Alain Resnais, Jacques Audiard présentera "Le Prophète", Gaspar Noé, "Soudain le vide", sept ans après "Irréversible" qui avait fait scandale sur la Croisette, tandis que Xavier Giannoli montrera "A l'origine".

Parmi les films les plus attendus de cette édition, "Vengeance" signé par le maître du polar hongkongais Johnnie To, donnera au chanteur Johnny Hallyday l'occasion de fouler le tapis rouge, dimanche.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine