CYCLISME - DOPAGE

Le Belge Tom Boonen interdit de Tour de France

Suite à un contrôle positif à la cocaïne, le triple vainqueur du Paris-Roubaix et champion du monde 2005, Tom Boonen, ne participera pas au Tour de France, ont annoncé les organisateurs. Le cycliste belge encourt une suspension de six mois.

Publicité

REUTERS - Tom Boonen risque une suspension de six mois pour son contrôle positif à la cocaïne après l'ouverture d'une procédure disciplinaire par l'Union cycliste internationale, a annoncé mardi l'UCI.

Même si le contrôle a été effectué en dehors de toute compétition en avril, l'UCI considère que le comportement du Belge, champion du monde en 2005 et triple vainqueur de Paris-Roubaix, nuit à l'image du cyclisme.

Elle a ouvert une procédure disciplinaire à son encontre.


"Le comportement de Tom Boonen, bien que ne constituant pas une violation des règles antidopage, peut en effet être considéré comme non convenable et de nature à porter atteinte à l'image, à la réputation ou aux intérêts du cyclisme ou de l'UCI", dit l'UCI dans un communiqué.

"Cette infraction est passible d'une suspension d'une durée de un à six mois", ajoute-t-elle.

Boonen, déjà contrôlé positif à la cocaïne en 2008, a été suspendu pour une durée indeterminée par son équipe Quick Step. Il va également devoir suivre un traitement psychologique ou psychiatrique.

Les organisateurs du Tour de France ont déclaré mardi que le Belge ne pourrait pas participer à l'épreuve en juillet.

"Pour nous, il est évident qu'en l'état actuel des choses, il ne peut pas être au départ du Tour de France. Aujourd'hui, on ne parle pas du coureur mais de l'homme et l'homme doit se soigner", a déclaré à Reuters Christian Prudhomme, directeur du Tour.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine