Santé

Le Conseil d'état se méfie toujours des mères porteuses

C'était le seul moyen d'avoir des enfants. Il y a 10 ans, Sylvie Mennesson a du traverser l'Atlantique pour faire porter ses filles par Mary. Depuis, la France n'a pas changé d'avis: Pas question de légaliser les mères porteuses dans l'hexagone.

Publicité

- Cette semaine, nous sommes chez Dominique et Sylvie Mennesson. Pour avoir des enfants, ce couple a dû faire appel à une mère porteuse en Californie. Depuis, il se bat pour que cette pratique devienne légale en France. Mais récemment,  le conseil d'état a donné un nouvel avis: C'est non. Nous tacherons de comprendre pourquoi.

 

- Dans cette émission nous parlerons aussi des bébés médicaments, ces enfants capables de soigner un frère ou une soeur gravement malade...Reportage en Espagne où pour la première fois, une opération comme celle-ci a été réalisée...Elle a provoqué une levée de boucliers des milieux catholiques et conservateurs

 

- Le saviez-vous, les françaises ont peur de souffrir durant les accouchements et elles abusent de césariennes. On est loin des méthodes douces, une patiente sur 5 se fait ouvrir le ventre....Un chiffre qui a doublé depuis les années 80. A la clinique Léonard de Vinci, le Dr Wroebel expose son point de vue: pour lui, les femmes doivent apprendre à écouter leurs corps durant l'accouchement.

 

-Enfin notre chronique insolite est consacrée aux embryons congelés, il y en a un demi million  aux etats Unis...plus de 170 000 en france...Ils ont été concus lors de fécondations in vitro pour réitérer l'implantation en cas d'échec...Mais souvent, ils restent au frigidaire pendant 5 ans, leur durée légale, et les parents sont confrontés à de graves choix moraux...les garder, les donner à la science ou s'en séparer. La question est d'autant plus difficile en cas de divorce.

 

 

 


 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine