ATHLÉTISME

Usain Bolt court le 150 m le plus rapide de l'histoire

Sur une piste humide installée dans le centre de Manchester, le triple champion olympique Usain Bolt a couru dimanche le 150 m le plus rapide de l'histoire, en 14" 35. Il a par ailleurs confirmé vouloir s'essayer à terme au 400 m.

Publicité

AFP - Le triple champion olympique Usain Bolt a couru dimanche à Manchester le 150 m le plus rapide de l'histoire (14.35), une distance peu usuelle sur laquelle il a rassuré ceux qui avaient pu craindre que son accident de voiture nuise à ses performances.

Pour sa rentrée, trois mois avant les Mondiaux de Berlin, Bolt a impressionné, semblant évoluer sur une autre planète que ses trois adversaires: le Britannique Marlon Devonish a fini plus de 70 centièmes derrière (15.07).

Sur la piste pourtant humide installée dans le centre de Manchester, et alors que sa préparation a été perturbée par son accident, il a parcouru les premiers 100 mètres en 9 sec 90. Entre le 50e et le 150e mètres, il a été chronométré en 8 sec 72...

Le plus rapide sur 150 m, distance peu courue et non reconnue par la fédération internationale d'athlétisme (IAAF), était jusqu'alors l'Italien Pietro Mennea (14.80 en 1983).

Après avoir longuement salué ses supporteurs, le Jamaïquain a semblé lui-même surpris de sa course: "C'est mon retour à la compétition et je viens d'arriver (ndlr: en Europe). Je ne suis pas dans la meilleure des formes, il me reste beaucoup de travail, mais j'y arrive", a-t-il dit.

Vers de nouveaux records

L'impression de facilité dégagée donne du crédit à ceux qui le croient capable d'abaisser rapidement ses records du monde historiques établis sur 100 et 200 m aux jeux Olympiques de Pékin (9.69 et 19.30).

"Je n'y pense pas vraiment mais je crois que ça va être possible. Si tout se passe bien à l'entraînement, il ne devrait pas y avoir de problème. A Pékin, mon entraîneur disait que je courrai probablement en 9.54 et je pense vraiment en être capable", a déclaré Bolt.

"A chaque fois qu'il m'a annoncé un chrono, j'ai fini par le faire", a-t-il ajouté.

Lors de son passage à Manchester, Bolt a par ailleurs confirmé qu'il comptait s'essayer à terme au 400 m, dont le record (43.18) a été établi par Michael Johnson il y aura dix ans en août, lors des Mondiaux de Séville. "J'essaierai. Mon entraîneur me pousse vraiment à essayer ça", a-t-il déclaré sans donner de calendrier à ce nouveau défi.

"Mon objectif principal est de devenir une légende. Je vais travailler très dur pour y parvenir. Je viens de commencer."

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine