GAZ

Des actionnaires de Nabucco investissent au Kurdistan irakien

Le groupe autrichien OMV et son concurrent hongrois MOL se sont associés avec deux compagnies des Émirats arabes unis pour exploiter des champs gaziers au Kurdistan irakien qui pourraient alimenter plus tard le futur gazoduc Nabucco.

Publicité

AFP - Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a annoncé dimanche avoir conclu un accord pour participer au développement de gisements de gaz dans le nord de l'Irak qui pourraient alimenter plus tard le futur gazoduc Nabucco.

OMV, le plus plus grand groupe pétrolier et gazier d'Europe centrale, a indiqué dans un communiqué qu'il avait acquis 10% de Pearl Petroleum Company, qui développe deux grands champs gaziers dans le Kurdistan irakien: Khor Mor et Chemchemal.

"OMV a maintenant l'occasion rare de participer à l'évaluation, au développement et à la production de très grandes réserves de gaz à proximité du marché européen, dont le potentiel significatif peut servir de matières premières au gazoduc Nabucco", a indiqué Helmut Langanger, vice-président du groupe chargé de l'exploration et de la production dans le communiqué.

"Cette transaction va renforcer de manière significative la position de OMV au Moyen-Orient, d'autant plus que OMV voit le Kurdistan irakien comme une importante zone de croissance", a-t-il ajouté.

La société autrichienne a jusqu'à présent investi 350 millions de dollars (259 millions d'euros).

OMV est l'un des actionnaires du gazoduc Nabucco, dont l'objectif est de fournir du gaz en provenance de la mer Caspienne à l'Europe en contournant la Russie, dans le but de réduire la dépendance énergétique de l'Union européenne vis-à-vis du gaz russe.

Mais Nabucco a eu des difficultés pour trouver des fournisseurs afin d'approvisionner le gazoduc, trois pays clefs riches en gaz de la Caspienne --le Kazakhstan, le Turkmenistan et l'Ouzbékistan-- ayant refusé d'apporter leur soutien au projet Nabucco lors d'une réunion à Prague début mai.

ssw/mr
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine