FOOTBALL - ITALIE

La Juventus de Turin se sépare de son entraîneur Claudio Ranieri

Après six journées sans victoire, la Juve a finalement décidé de limoger son entraîneur Claudio Ranieri (photo). L'ancien coach de Chelsea sera remplacé par Ciro Ferrara, ex-défenseur international et joueur emblématique de la "Vieille Dame".

Publicité

AFP - L'entraîneur de la Juventus Claudio Ranieri a été limogé en raison des mauvais résultats du club et remplacé par l'ex-défenseur international Ciro Ferrara, a annoncé lundi le club turinois dans un communiqué.

Le contrat de Ranieri, arrivé en juin 2007 à la Juve, expirait normalement en juin 2010.


Ferrara, 42 ans, était responsable des équipes de jeunes de la Juve depuis 2006. Depuis 2008, il était également adjoint du sélectionneur Marcello Lippi. Joueur, il a disputé 500 matches de Serie A, 247 avec Naples (1984-1994) puis 253 avec la Juventus (1994-2005).

Ranieri, 57 ans, est victime de la mauvaise passe actuelle du club en championnat qui, après avoir espéré lutter pour le titre - finalement remporté samedi par l'Inter -, s'est écroulé depuis la fin mars.

La Juve, qui n'a plus gagné depuis sept journées (six nuls et une défaite), est ainsi passée de la 2e à la 3e place, et se retrouve désormais menacée, à deux journées de la fin, par la Fiorentina, 4e à seulement un point.

A la fin de la saison, le 3e sera directement qualifié pour la phase de poules de la C1, tandis que le 4e devra disputer un tour préliminaire en août pour pouvoir accéder au même niveau.

"On doit se retrousser les manches et gagner les deux dernières rencontres (à Sienne et contre la Lazio, NDLR). Ce serait se faire hara-kiri de terminer 4e, le tour préliminaire de la Ligue des Champions modifierait toute notre préparation estivale. On veut absolument éviter ça", avait notamment déclaré à ce sujet le défenseur Giorgio Chiellini un peu plus tôt dans la journée.

"Ranieri est notre entraîneur, et quels que soient les résultats que nous obtiendrons cette saison, il restera aussi la saison prochaine", avait pourtant déclaré le 15 avril l'administrateur-délégué du club, Jean-Claude Blanc, alors que la contestation commençait à se faire jour parmi les tifosi.

Ranieri était arrivé à Turin en juin 2007, appelé à la suite de la démission surprise de Didier Deschamps, qui venait pourtant de faire remonter le club en Serie A.

La saison passée, la Juve avait terminé le championnat à la 3e place. En août, elle avait disputé le tour préliminaire de la C1 et s'était qualifiée pour la phase de poules en battant Artmedia Bratislava (4-0, 1-1). Elle avait ensuite été éliminée en huitièmes de finales par Chelsea (1-0, 2-2).

Avant d'officier dans le Piémont, Ranieri avait notamment guidé Naples (1991-1993) et la Fiorentina (1993-1997) et, surtout, deux gros clubs étrangers, Valence (1997-1999 puis 2004-février 2005) en Espagne et Chelsea (2000-2004) en Angleterre.

Ranieri est le premier entraîneur de la "Vieille Dame" à se faire limoger depuis 40 ans. Le dernier à connaître ce sort avait été l'Argentin Luis Carniglia, mis à la porte en octobre 1969 après six matches (une victoire, deux nuls et trois défaites).

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine