INDE

Le principal défi de Manmohan Singh sera de relancer la croissance

L'indice de la Bourse de Bombay a bondi de 10% après la réélection du Parti du Congrès aux législatives. Mais le Premier ministre Singh va devoir relancer une croissance en chute de près de 3 points depuis le début de la crise mondiale.

Publicité

AFP - L'indice de la Bourse de Bombay, en Inde, a bondi de plus de 10% à l'ouverture lundi après la réélection triomphale du Parti du Congrès aux législatives, ont indiqué des courtiers qui espèrent une vague de réformes afin de doper la croissance économique.

L'indiice Sensex-30 des trente valeurs vedettes de la plus vieille place boursière d'Asie a pris 10,73%, soit 1.305,97 points, pour se propulser à 13.479,39 points.

Le Parti du Congrès au pouvoir en Inde a commencé dimanche à préparer un nouveau gouvernement de coalition après son triomphe aux élections législatives, au moment où le pays traverse une zone de turbulences, notamment l'impact de la récession mondiale.

Les résultats complets de la Commission électorale pour les 543 sièges de l'Assemblée ont accordé 261 députés à l'Alliance unie et progressiste (UPA) conduite par le Congrès (centre-gauche, laïc) contre 159 à l'Alliance nationale et démocratique (NDA) menée par le Parti du peuple indien (Bharatiya Janata Party, BJP, droite hindoue).

A lui seul, le Congrès a raflé 206 sièges, son meilleur score depuis 1991.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine