NBA

Orlando élimine les Celtics, champions en titre

Le Magic d'Orlando a mis fin au parcours des champions en titre, les Boston Celtics, en remportant le septième match de la demi-finale de Conférence Est (101-82). Orlando affrontera les Cavaliers de Cleveland en finale de Conférence.

Publicité

AFP - Les Celtics, champions NBA en titre, ont été éliminés en demi-finale de Conférence Est par Orlando après le succès logique et mérité du Magic dimanche à Boston (101-82) dans le match N.7.

En finale de Conférence, à partir de mercredi, Orlando rencontrera Cleveland et LeBron James, qui ont sorti Atlanta il y a déjà presque une semaine. Le Magic n'avait plus atteint ce stade des play-offs depuis 1996.

"Nous pouvons aller au bout, on y croit", a réagi le pivot Dwight Howard. Même on sait que ça va devenir plus difficile".

Cleveland, meilleure équipe de la saison régulière (66v-16d) emmenée par le meilleur joueur de la saison (MVP), LeBron James, n'a en effet perdu aucun match en play-offs cette saison, "balayant" Detroit et Atlanta (4 à 0).

C'est la première fois que les Celtics, franchise qui compte 17 titres de champion NBA, perdent une série de play-offs après avoir mené 3 à 2. Lors des 32 précédents cas, ils avaient toujours fini par l'emporter. "C'est dire la portée de notre succès, a souligné l'entraîneur d'Orlando Stan Van Gundy. Je crois que je n'ai jamais été aussi satisfait par une victoire."

Boston, privé de Kevin Garnett depuis le début des play-offs, n'a jamais été dans le rythme lors de ce septième et dernier match, laissant Orlando gérer son avance au fil du match grâce notamment à une adresse diabolique à trois points (62% de réussite, dont 4 sur 5 pour Hedo Turkoglu).

Howard a une nouvelle fois fait sentir sa présence sous les panneaux pour Orlando, avec 12 points, 16 rebonds et 5 contres. Avec 20 points et 16 rebonds de moyenne depuis le début des play-offs, le meilleur défenseur de la saison 2009 confirme sa nomination dans le premier Cinq majeur de la Ligue.

Le Français Mickaël Piétrus a joué un rôle majeur dans la victoire du Magic avec 17 points et une adresse certaine (6 sur 7 dont 3 sur 3 à trois points). L'ancien arrière de Golden State, qui a joué 24 minutes, a capté 3 rebonds.

Mais l'homme de la rencontre pour Orlando a probablement été Turkoglu, qui s'est lui fendu de 25 points et 12 passes décisives, avec 5 rebonds et 1 contre, alors que Rashard Lewis a de nouveau été indispensable à la bonne marche de l'équipe floridienne (19 points, 5 rebonds, 4 passes décisives).

Côté Celtics, Ray Allen a eu son rendement habituel avec 23 points à 50% de réussite mais Paul Pierce s'est montré un peu en retrait (16 pts, à 4 sur 13 aux tirs) et le banc de Boston a encore montré ses limites (seulement 12 pts).

Accrochés par Chicago au premier tour (4 à 3), contraints de jouer sept prolongations, les Celtics avaient vite compris que la défense de leur titre allait être très compliquée en l'absence de Garnett, solide défenseur, gros marqueur et principal moteur de l'équipe.
  

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine