TRANSPORT AÉRIEN

Air France-KLM annonce les premières pertes de son histoire

Numéro un du transport aérien européen, Air France-KLM a annoncé une perte annuelle de 814 millions d'euros, la première depuis la fusion entre les deux compagnies. Le groupe prévoit de réduire ses effectifs de 2 700 salariés d'ici à 2010.

Publicité

AFP - Air France-KLM, numéro un du transport aérien européen, qui a essuyé en 2008/2009 sa première perte nette depuis sa création en 2003, pense réduire ses effectifs de l'ordre de 2.700 personnes en 2009/2010, sans licenciement sec, a annoncé la compagnie mardi.

Frappé par la crise, le groupe franco-néerlandais a enregistré une perte nette de 814 millions d'euros en 2008/2009 (exercice clos au 31 mars), après un bénéfice de 756 millions d'euros l'exercice précédent.

Pour réduire ses coûts en 2009/2010, le groupe "continue de diminuer ses effectifs de manière progressive, en gelant les embauches, en utilisant la mobilité professionnelle interne, en demandant au personnel de prendre des congés et en développant le temps partiel", a dit le directeur général du groupe, Pierre-Henri Gourgeon.

En 2008/09, les suppressions d'emplois étaient de 2.700, a-t-il précisé, lors d'une réunion avec quelques journalistes avant la conférence de presse-bilan.

En 2009/10, "les ordres de grandeurs iront dans le même sens", a-t-il dit, précisant que cela se ferait sans licenciement sec.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine