IRAN

Téhéran annonce le tir réussi d'un missile qui pourrait atteindre Israël

Selon le président Mahmoud Ahmadinejad, l'Iran a procédé à un tir d'essai réussi d'un nouveau missile d'une portée de 2 000 km. Ce missile serait donc capable d'atteindre le territoire israélien ou les bases américaines dans le Golfe.

Publicité

Reuters - Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a annoncé mercredi le tir d'essai réussi d'un missile sol-sol de nouvelle génération d'une portée de 2.000 km.

"Le missile Sejil 2, doté d'une technologie de pointe, a été lancé aujourd'hui (...) et a atterri exactement sur sa cible", a déclaré le chef de l'Etat iranien lors d'une visite dans la province de Semnan, dans le nord du pays où le test a eu lieu.

Ses propos sont rapportés par l'agence officielle Irna.

Ahmadinejad a déclaré que l'Iran avait la capacité d'"envoyer en enfer" toute installation militaire d'où serait tirée "une balle" contre son pays. Il a une nouvelle fois stigmatisé Israël, que l'Iran ne reconnaît pas.

"Aujourd'hui même, le régime sioniste (...) menace militairement l'Iran avec de fausses menaces", a-t-il dit.

L'Iran avait annoncé en novembre un premier tir d'essai réussi d'un missile Sejil, présenté comme un missile sol-sol de nouvelle génération. Il s'était alors déclaré prêt à se défendre contre toute agression.

Washington avait répondu à l'époque que ce test justifiait sa volonté d'installer un bouclier antimissile en Europe orientale pour contrer les menaces d'"Etats voyous".
Si la portée du Sejil 2 est bien de 2.000 km, ce missile serait presque comparable au missile Shahab 3 et serait capable de toucher le territoire israélien ou les bases américaines dans le Golfe.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine