Accéder au contenu principal

Petit glossaire de la finance internationale

Tout pour comprendre la crise économique, monétaire et financière internationale actuelle en quelques mots.

Publicité

A

"AAA" ou triple A - C'est la note la plus élevée qu'un produit ou un établissement financier peut recevoir. Elle est délivrée par des agences de notation indépendantes, comme Morningstar ou Moody's. Certains experts pensent que la crise des "subprimes" (voir par ailleurs) est en partie liée au fait que la note "AAA" a été donnée trop généreusement à des banques qui ne présentaient pas suffisamment de gages en matière de crédit immobilier.

B

"Bad bank" ou structure de défaisance - Entité qui a pour mission de soulager les établissements financiers de leurs actifs toxiques, afin de relancer l'octroi de crédit. Son action permet aux banques d'assainir leur bilan et de revenir à leurs fonctions premières.

Banque mondiale - C'est l'une des deux principales institutions créées par les Accords de Bretton Woods (voir par ailleurs). La Banque mondiale, qui est sous le contrôle de ses 185 pays membres, a pour mission de lutter contre la pauvreté par l'octroi d'aides, de prêts et de conseils aux pays en difficulté ou en voie de développement. Elle publie également des indicateurs économiques importants pour mesurer le développement de chaque pays de la planète. Elle est actuellement présidée par Robert Zoellick.

Baisse des taux d’intérêt - En réduisant la rémunération de l'épargne, cette opération, initiée par les banques centrales, a pour objectif la stimulation de la consommation, de l’emprunt et de l’investissement. Elle a pour principal inconvénient de provoquer l’inflation.

Balance commerciale déficitaire - Désigne la situation d'un pays qui importe davantage qu'il n'exporte. 

Balance commerciale excédentaire - Désigne la situation d'un pays qui exporte davantage qu'il n'importe.

Banque centrale européenne (BCE) - Créée en 1988, basée à Francfort, la BCE est chargée de définir les grandes orientations de la politique monétaire de la zone euro, dont elle est la seule institution autorisée à battre monnaie, et de prendre les décisions nécessaires à sa mise en œuvre. Depuis la fin 2003, elle est présidée par le Français Jean-Claude Trichet.

"Bear market" - Marché baissier caractérisé par une importante chute des cours (à l'inverse du "bull market").

Bretton Woods (Accords de) - Accords signés en 1944 pour tenter d'éviter de futures crises économiques et financières et favoriser la reconstruction de l'après-guerre, grâce à la mise en place d'un nouveau système monétaire international. C'est dans ce cadre que les pays occidentaux ont décidé de l'organiser autour du dollar américain - arrimé à l'étalon or -, et de créer la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (voir par ailleurs).

Buffet, Warren - Considéré comme l’un des investisseurs les plus riches et les plus influents des États-Unis, Warren Buffet s'est fait une spécialité d'investir dans des entreprises sous-évaluées, mais qui bénéficient d'un intéressant potentiel de croissance. Il n’a pas la même philosophie que Peter Lynch, un autre grand financier américain très populaire auprès des petits actionnaires, qui préconise lui d’investir selon la méthode du "in-what-you-know" ( "dans ce que vous connaissez"). Il s'agit alors de découvrir les entreprises à forte croissance avant que les poids lourds de Wall Street ne se jettent dessus.

"Bull market" - Marché haussier caractérisé par une importante hausse des cours (à l’inverse du "bear market").

Bulle financière (ou spéculative) - Situation de hausse artificielle des cours dûe à la spéculation, qui ne reflète plus le rapport entre offre et demande. Celle dont ont été victimes les tulipes hollandaises au XVIIe siècle fait figure de cas d’école : le prix du bulbe avait été multiplié par 20 en un mois avant de s'effondrer brusquement et entraîner toute l'économie néerlandaise dans sa chute. Le pays avait mis des décennies à s’en relever.

C

Correction du marché - Ce terme est parfois utilisé pour désigner une chute - brève mais significative - des cours boursiers. Son utilisation implique que le marché est considéré comme surévalué.

Crise financière islandaise - En octobre 2008, les plus importantes banques d’Islande s'effondrent, à la suite de la crise des "subprimes" (voir par ailleurs). La répercussion du phénomène sur l’économie islandaise est telle que le pays se retrouve au bord de la faillite : la couronne islandaise perd près de 50 % de sa valeur, le chômage augmente, le déficit budgétaire explose, le PIB chute. Le gouvernement, jusqu'alors partisan d'une politique économique, financière et monétaire ultra-libérale, décide de prendre le contrôle du système bancaire. Deux banques sont nationalisées, et le FMI (voir par ailleurs) accorde à l’Islande un prêt de prêt de 8 milliards d’euros.

D

Déflation - Baisse des prix généralisée, signe d’un ralentissement économique ou d’une baisse de la demande.

Dépression - Phase de contraction importante de la production et de la consommation, entraînant une grave crise économique. L’exemple le plus célèbre demeure la Grande dépression qui avait suivi le krach boursier de 1929 et touché tous les pays occidentaux.

Désinflation - Désigne un ralentissement de la hausse des prix, et non leur chute.

Dette impayée - Créance non remobursée, qui a peu de chance d’être recouvrée. Les dettes impayées sont au cœur de la crise des "subprimes" (voir par ailleurs).

F

Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC) - La Federal Deposit Insurance Corporation est une structure fédérale américaine créée après la crise de 1929.  Elle a pour mission de garantir les dépôts des particuliers dans les banques et les institutions d’épargne pour éviter les faillites de ces établissements. Depuis 2008, la FDIC intervient également dans la reprise des dettes des institutions financières américaines.

Fonds monétaire international (FMI) - Institution fondée en 1944 lors de la conférence de Bretton Woods (voir par ailleurs), le FMI gère le système monétaire international dont il gère les crises. Il est actuellement dirigé par le Français Dominique Strauss-Kahn. 

H

"Hedge fund" - Sorte de banque d'investissements, à l'effectif généralement restreint, spécialisée dans les investissements à haut rendement que l'on protège, ou "couvre", en les diversifiant pour minimiser la prise de risques.

K

Kerviel, Jérôme - Ex-trader du groupe français Société Générale soupçonné d'avoir fait perdre à la banque près de cinq milliards d'euros, en janvier 2008, à la suite de diverses falsifications.

M

Madoff, Bernard - Financier américain dont le nom est désormais associé à la plus grande arnaque - découverte en décembre 2008 - jamais réalisée aux États-Unis. Ancien président d’une société d’investissements de Wall Street, il est accusé d'avoir orchestré une fraude, inspirée de la Pyramide de Ponzi (voir par ailleurs), estimée à 50 milliards de dollars. Les banques française BNP Paribas et espagnole Banco Santander comptent parmi les victimes. Verdict du procès le 29 juin.

Matières premières - Matières naturelles qui entrent dans la production de produits finis, ou utilisés comme source d’énergie. On parle plutôt de denrées pour celles destinées à l’alimentation. Pétrole, blé, caoutchouc en sont quelques exemples. La plupart des matières premières sont cotées sur des marchés.

P

Plan de relance - Terme générique utilisé pour désigner un ensemble de mesures prises pour faire redémarrer une économie en difficulté. Un plan de relance utilise généralement les outils qui relèvent de la politique fiscale, tel que l'allègement fiscal. Il a pour objectif la stimulation de la consommation. Le plan de relance de 800 milliards d'e dollars proposé par le nouveau président américain Barack Obama lors de sa prise de fonction en est un exemple type.

Plan de sauvetage  - Décision prise pour recapitaliser des banques ou des entreprises en difficulté, grâce à une garantie publique du crédit interbancaire. Le plan de sauvetage de 700 milliards de dollars voté à la fin du mandat du président américain George W. Bush en est l'exemple le plus récent. (voir par ailleurs).

"Basis point" (BP) ou point de base - Le "BP", expression notamment utilisée dans l'évocation des taux d’intérêt, désigne un centième de point de pourcentage. Cent points de base = 1%.

Produits dérivés - Famille de produits financiers (options, marchés à terme, "swaps") liés à des actifs sous-jacents (actions, obligations, bons du Trésor). Sa valeur varie en fonction de celle du produit sous-jacent.

Produit intérieur brut (PIB) - Indicateur économique de référence pour mesurer la totatlité de la richesse produite dans un pays. Il correspond à la valeur de l'ensemble des biens et des services produits sur un territoire au cours d'une période donnée (l'année le plus souvent, parfois le trimestre), quelle que soit la nationalité des producteurs (ce qui le distingue du produit national brut, ou PNB).

Pyramide de Ponzi - Il s’agit d’une forme d'escroquerie dans laquelle le fraudeur fait constamment appel à de nouveaux investisseurs pour rembourser les précédents. Le nom de ce schéma vient de son inventeur, Charles Ponzi, un Italo-Américain du début du XXe siècle devenu célèbre pour avoir mis en place une opération immobilière frauduleuse en Californie reposant sur un tel système. (voir aussi "Bernard Madoff")

R

Récession - On parle de récession économique lorsque le PIB (voir par ailleurs) d'un pays diminue pendant deux trimestres consécutifs.

Récession mondiale - Selon le FMI, une récession mondiale intervient lorsque le taux de croissance du PIB de la planète est inférieur à 3 %. (Voir les entrées "FMI" et "Crise")

Réserve fédérale américaine (Fed) - C'est la Réserve fédérale américaine, autrment dit la Banque centrale des États-Unis. Créée en 1913, surnommée la "Fed", elle est chargée d'orchestrer la politique monétaire (notamment la hausse et la baisse des taux d’intérêt) américaine. Elle est actuellement présidée par Ben Bernanke. 

S

"Securities and Exchange Commission" (SEC) - Communément appelée "gendarme de la Bourse" américaine, il s'agit de l'organisation chargée de réglementer et de contrôler les marchés financiers aux États-Unis, pour éviter la fraude et la corruption. Née en 1933, elle a été créée en réponse au krach boursier de 1929. Ses fonctions sont similaires à celles de l'Autorité des marchés financiers (AMF) française.

"Subprimes" (crise des) - Il s'agit du désastre financier qui s'est déclenché en 2007, lorsque de nombreux Américains qui avaient emprunté pour acquérir un logement ont commencé à ne plus pouvoir rembourser leur crédit. Provoquant une réaction en chaîne, leur insolvabilité a mis en difficulté les banques auprès desquelles ils avaient contracté leur prêt immobilier, mais aussi des détenteurs d'obligations garanties par une hypothèque - un titre dont la valeur dépend de la santé du marché des crédits immobiliers -, et des investisseurs qui ne se sont pas aperçu que leurs produits financiers étaient liés à ces obligations. En conséquence, les entreprises ont du ralentir leur activité, car les banques n'étaient plus capables de leur prêter de l'argent. De nombreux experts affirment que la crise des subprimes est à l'origine de la crise financière internationale actuelle.

"Sustainable banking" - Calquée sur l'expression "sustainable development" - développement durable -, cette expression désigne les pratiques bancaires "durables", à savoir celles qui prennent en compte des critères sociaux, environnementaux ou éthiques. 

T

"Term Asset-Backed Securities Loan facility" (TALF) - Programme lancé par la "Fed" (voir par ailleurs) en novembre 2008, dans le cadre du plan de sauvetage de l'économie des États-Unis, qui a pour objectif de faciliter le refinancement des sociétés de crédit à la consommation et de rassurer les investisseurs potentiels quant à la sécurité de leurs investissements.

Titre - Terme qui désigne les produits financiers achetés ou vendus sur les marchés. Actions, obligations, bons d’épargne etc., en font partie.

"Troubled Asset Relief Programme" (TARP) - Nom donné au plan Paulson destiné au sauvetage des banques américaines touchées par la crise des "subprimes", il signifie, littéralement, " programme de sauvetage des actifs à risque". Doté de 700 milliards de dollars, ce plan consiste en l'injection de liquidités dans les établissements financiers les plus fragiles. Il fait l'objet de nombreuses controverses.

Trésor américain - Le terme est souvent utilisé pour désigner le département américain du Trésor, qui a la haute main sur le budget des États-Unis et bat monnaie. L'actuel secrétaire au Trésor est Timothy Geithner.

Taux directeur - Taux d’intérêt de référence fixé par les banques centrales pour leurs opérations sur les marchés monétaires et financiers.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.