ESPACE

Le mauvais temps empêche Atlantis d'atterrir en Floride

De retour de mission sur le télescope Hubble, la navette américaine Atlantis n'a pas pu atterrir à Cap Canaveral comme prévu, en raison du mauvais temps. La Nasa a décidé de reporter son atterrissage à dimanche.

Publicité

AFP - La Nasa a annulé samedi une première tentative d'atterrissage de la navette spatiale américaine Atlantis prévue à 9H16 (13H16 GMT) en raison du mauvais temps qui prévaut au Centre spatial Kennedy à Cap Canaveral (Floride, sud-est).

Deux autres "fenêtres" d'atterrissage sont ouvertes à 10H54 et 12H33 (14H54 et 16H33 GMT) au centre Kennedy et l'agence spatiale américaine vise désormais le premier de ces créneaux, a indiqué un porte-parole.

Le ciel de Cap Canaveral restait couvert, avec des pluies intermittentes.

Au cas où le temps ne s'améliorerait pas, deux autres possibilités d'atterrissage sont ouvertes à la base californienne d'Edwards (ouest) où la météo est au beau fixe. Mais la Nasa préférerait éviter ce cas de figure, car il faudrait ensuite rapatrier Atlantis sur le dos d'un Boeing 747 à Cap Canaveral, sa base de lancement, pour un coût de près de 2 millions de dollars.

La Nasa pourrait aussi choisir d'attendre jusqu'à dimanche, la navette ayant des réserves pour rester en orbite jusqu'à lundi.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine