CYCLISME - TOUR D'ITALIE

Bertagnolli remporte la 15e étape, Menchov reste leader

En remportant la 15e étape du Tour d'Italie, dimanche à Faenza, l'Italien Leonardo Bertagnolli (Diquigiovanni, photo) s'est imposé pour la première fois dans le Giro. Le Russe Denis Menchov a gardé le maillot rose de leader.

Publicité

AFP - L'Italien Leonardo Bertagnolli (Diquigiovanni) a remporté en solitaire, dimanche à Faenza, la 15e étape du Tour d'Italie cycliste marquée par une offensive d'un autre Italien, Ivan Basso, sous la canicule.

Le Russe Denis Menchov (Rabobank) a gardé le maillot rose de leader à la veille de l'arrivée à Monte Petrano.

Sur la ligne, le Belge Serge Pauwels a réglé un quatuor de poursuivants pour prendre la deuxième place, à moins d'une minute du vainqueur au terme des 161 kilomètres.

Bertagnolli a distancé Pauwels à une douzaine de kilomètres de l'arrivée, dans une descente. Le jeune Belge (25 ans), un coéquipier de l'Espagnol Carlos Sastre, avait été le seul au sein de l'échappée initiale à garder le contact avec lui dans les dernières côtes de ce parcours accidenté.

Basso est passé à l'attaque à 40 kilomètres de l'arrivée sur les pentes du Monte Casale après que son équipe eut isolé ses adversaires en accélérant brutalement.

Basso n'a été suivi que par son compatriote Stefano Garzelli et le duo s'est rapproché des rescapés d'une échappée de 16 coureurs lancée dès la première heure.

L'écart entre Basso et ses rivaux directs a plafonné à 1 min 10 sec à l'approche du sommet du Monte Trebbio (Km 135), avant de se réduire sur les routes vallonnées ramenant vers la plaine de Faenza. Le regroupement s'est opéré à moins de 15 kilomètres de la ligne.

Menchov s'est retrouvé sans coéquipiers dans le groupe de poursuite derrière Basso. Mais le Russe a contrôlé Di Luca qui a démarré dans les dernières rampes du Monte Trebbio sans parvenir à le distancer.

L'Américain Lance Armstrong a été décroché dans les deux dernières montées mais a limité la perte de temps à une minute sur le groupe des favoris.

Agé de 31 ans, Bertagnolli s'est imposé pour la première fois dans le Giro. Recruté début mai par l'équipe Diquigiovanni en prévision du Giro, l'Italien n'a pas fait partie en début de saison du programme du passeport biologique.

Le Trentin compte pour succès les plus notables une étape de la Vuelta 2005 et la Clasica San Sebastian 2007.

Lundi, la 16e étape, a priori la plus difficile de ce Giro, présente quatre ascensions dans les Apennins, entre Pergola et l'arrivée au sommet à Monte Petrano (237 km).

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine