AUTOMOBILE

Fiat améliore son offre de reprise pour Opel

Le constructeur italien modifie son offre de reprise de la marque allemande, également convoitée par l'équipementier austro-canadien Magna, qui faisait jusqu'à présent figure de favori. Fiat espère ainsi empocher la mise.

Publicité

AFP - Le constructeur italien Fiat a amélioré son offre de reprise de la marque allemande Opel, a indiqué samedi un porte-parole du ministre de l'Economie allemand, Karl-Theodor zu Guttenberg.

Fiat aurait notamment détaillé son offre en termes de répartition des risques et de capitalisation propre du nouvel ensemble, a-t-on indiqué de même source.

Les offres déposées jeudi ne sont pas figées, puisque le quotidien Welt am Sonntag révèle dans son édition à paraître dimanche que l'équipementier austro-canadien Magna, qui fait figure de favori, serait lui aussi en discussion avec la maison-mère General Motors Europe pour modifier son offre.

Le nombre d'emplois supprimés dans les usines allemandes, et notamment à Bochum, pourrait éventuellement être revu à la baisse, afin de contenter les salariés du site et les autorité de l'état régional de Rhénanie du nord-Westphalie, censé apporter des garanties à hauteur de 150 millions d'euros au repreneur, précise le Welt am Sonntag.

"Magna a indiqué être prêt à poursuivre les discussions sur son projet", déclare le chef du comité d'entreprise de l'usine de bochum, Rainer Einenkel, cité par l'édition dominicale du quotidien.

Le gouvernement allemand, qui sera sollicité à hauteur de plusieurs milliards d'euros en garanties de crédits bancaires, devrait exprimer publiquement sa préférence en début de semaine prochaine, même si formellement la décision sur l'identité du repreneur reviendra à GM Europe.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine