Accéder au contenu principal

Le Français Guillaume Rufin réalise l'exploit du jour

En se qualifiant sous un soleil de plomb pour le deuxième tour, le Français Guillaume Rufin, 599e au classement, a fait sensation à Roland-Garros. Le jeune espoir de 19 ans a expédié l’Argentin Eduardo Schwank en trois sets (6-1, 6-3, 6-3).

Publicité

, envoyé spécial à Roland-Garros

A 18 ans, personne ne le connaissait. A 19, il pourrait bien devenir une star. Guillaume Rufin soufflera ses dix-neuf bougies mardi, avec comme cadeau une victoire au premier tour de Roland-Garros que le garçon s’est offert contre l’Argentin Eduardo Schwank.

Près de 549 places séparent les deux joueurs au classement ATP, pourtant ,sur le court numéro 2, la réalité était toute autre. Le jeune Français a expédié le match en trois sets (6-1, 6-3, 6-3). Impressionnant  de décontraction, le jeune joueur, qui a évolué à Mâcon, a toutefois avoué avoir été très ému par l’occasion.

 Un public acquis à sa cause

"Intérieurement, ça n’est pas facile. J’avais peur mais il ne fallait surtout pas le montrer", explique le jeune espoir français pour qui le public acquis à sa cause était aussi une nouvelle expérience. "Quand le public applaudit et crie mon nom, ça fait bizarre, je n’entends pas ça tous les jours. C’est émouvant, il faut essayer de ne pas trop y penser, de se mettre dans une bulle."

Une performance saluée par Paul-Henri Mathieu, qui s’est lui aussi qualifié pour le deuxième tour: "C’est très impressionnant de battre Schwank en trois sets. Je l’avais rencontré l’année dernière au troisième tour de Roland-Garros et j’avais gagné difficilement en quatre sets [6-2, 6-3, 3-6, 7-6(9), ndlr]. J’espère qu’il continuera."

Les autres Français qualifiés pour le deuxième tour sont Jérémy Chardy, Marion Bartoli et Aravane Rezaï. 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.