MONGOLIE

Le candidat de l'opposition remporte l'élection présidentielle

Le président sortant, Nambaryn Enkhbayar, issu du Parti populaire révolutionnaire mongol (ex-communistes), a affirmé que son adversaire, Tsakhiagiin Elbegdorj, ancien chef des démocrates, l'avait emporté par une "courte victoire".

Publicité

AFP - Le président mongol sortant Nambaryn Enkhbayar, issu du Parti populaire révolutionnaire mongol (PPRM, anciens communistes), a reconnu sa défaite lundi au lendemain de l'élection présidentielle, a rapporté l'agence Chine Nouvelle.

Nambaryn Enkhbayar, 50 ans, a affirmé que son seul adversaire, Elbegdorj, 46 ans, ex-chef du parti des Démocrates, l'avait emporté par une "courte victoire", a précisé l'agence chinoise.

Ce scrutin est le premier depuis les élections législatives de juin 2008 qui avaient été suivies de graves violences post-électorales ayant fait cinq morts début juillet, après que l'opposition eut dénoncé des fraudes.

Coincée entre la Chine et la Russie, la Mongolie, pays de 2,7 millions d'habitants, a connu ses premières élections démocratiques en 1992, deux ans après la chute du régime communiste qui gouvernait depuis le début des années 20.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine